19/01/2006

20/01/2006: MARSEILLE: Au sujet des radiations qui conduisent à un retour forcé et définitif des Chibanis …

----- Original Message -----
From: LE RACO
Sent: Monday, January 16, 2006 11:27 PM
Subject: Invitation rencontre vendredi 20 janvier à 17 H

 Le Rouet A Coeur Ouvert

Marseille dans tous ses états …

23, rue Sainte Famille, 13008 Marseille – 06 88 82 61 78 & 06 07 98 16 90

 

Comuniqué

 

Rencontre du Vendredi 20 janvier 2006 au Centre Social Belsunce :

 

Au sujet des radiations qui conduisent à un retour forcé et définitif des Chibanis …

Ils n’ont su faire qu’une chose : travailler. On les a laissés de côté parce qu’ils ne faisaient pas de bruit. Avec le temps qui s’est écoulé et les années qui se sont déroulées et les enfants qui sont nés et puis qui sont partis vivre leur vie, ils sont devenus les vieux travailleurs immigrés, les chibanis (vieux ou anciens en Arabe).

Ces Chibanis ont été les émigrés de l’Algérie coloniale française, ils sont devenus des immigrés en France et ne devaient rester que le temps du travail à accomplir … mais au moment de la retraite, leur situation les amène à résider à la fois en France et au pays. Ils sont d’ici et de là bas.

Malgré différents rapports institutionnels décrivant leur condition rien n’a été entrepris. Ils ont été relégués et maintenus dans un habitat indécent tels les hôtels meublés.

Aujourd’hui les services fiscaux utilisent leur condition précaire pour appliquer une réglementation fiscale qui remet en cause leur résidence en France. Ceci est réalisé au moment où une loi est votée visant à réhabiliter la colonisation française, où se prépare une modification du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) pour une immigration jetable.

Ensuite comment ne pas s’interroger sur le fait que l’administration des impôts ait choisit Marseille et le 1ier arrondissement pour mettre en application sa réglementation en matière de résidence fiscale ! Cette directive ne sert-elle pas la politique de la ville visant à requalifier le centre ville marseillais dans le cadre d’un projet économique et structurel ?

 

 

Pour le vendredi 20 janvier 2006 à 17 heures, au Centre Social BELSUNCE - 18 rue Bernard DUBOIS Marseille 1er Arr., nous avons invité par courrier à cette rencontre ouverte les personnalités organisations, associations et syndicats suivants :

Centre Ville Pour Tous ; Comite des Sans Papiers 13 ; DAL ; ASTI ; ESPACE ; Comité Chômeurs CGT ; Collectif Excluons l’Exclusion ; Association TRANSCULTURES ; Association 2 RIVES ; ATTAC Marseille ; LDH Marseille ; MRAP Marseille ; Réseau Education Sans Frontières Marseille ; CIDIM ; AMPIL ; FASILD ; Institut de Gérontologie Sociale ; Centre Social BELSUNCE ; Centre Social Cours JULIEN ; Union des Familles Musulmanes ; SOS Racisme Indépendant Marseille ; UD CGT 13 ; UD CFDT 13 ; UD FO 13 ; FSU 13 ; SOLIDAIRES Marseille ; Syndicat Démocratique Unitaire 13 FSU  LCR ; Les Alternatifs 13 ; Parti Socialiste 13 ; PCF 13 ; Les Verts PACA.

Messieurs Michel VAUZELLE ; Jean-Noël GUERINI ; Frédéric DUTOIT ; Robert BRET ; Christophe MASSE ; Tahar RAHMANI ; Mesdames Sylvie ANDRIEUX ; Samia GHALI ; Michèle PONCET-RAMADE ; Myriam SALA EDDINE.

 

Marseille, le lundi 16 janvier 2006

20:52 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.