10/02/2006

11/02/2006: Manifestation contre la torture le 11 février à Donostia (San Sebastian)

 
----- Original Message -----
Sent: Thursday, February 09, 2006 10:36 AM
Subject: on en est là en Europe au XXIème siècle

Manifestation contre la torture le 11 février à Donostia (San Sebastian)

Askatasuna appelle à la manifestation nationale de samedi prochain 11 février à Donostia, soit deux jours avant le vingt-cinquième anniversaire de la mort sous la torture du citoyen de Zizurkil Joxe Arregi. Joxe a été arrêté par la Guardia Civil le 4 février 1981 à Madrid. Neuf jours plus tard, le 13 février, son corps sans vie est ressorti d’une caserne de l’institution militaire. Lundi prochain sera le triste anniversaire de ces évènements, et Askatasuna a organisé cette mobilisation en souvenir de Joxe et pour demander qu’il soit mis un terme définitif à cette pratique qui est toujours en vigueur aujourd’hui, et appelle la société basque à y prendre part. La manifestation partira à 17h30 du Boulevard

Askatasuna avait déjà lancé l’appel à cette manifestation lors de la conférence de presse donnée le 28 janvier avec un certain nombre de citoyens basques ayant connu la torture. Ceux-ci avaient dénoncé ces faits, commis selon les cas par la Ertzaintza, la Police espagnole ou la Guardia Civil, et présenté un Manifeste dont l’objectif est d’éradiquer la torture d’Euskal Herria.

L’objectif des mauvais traitements et des tortures sur les personnes arrêtées et de les détruire, de donner corps aux accusations policières, d’ouvrir des procédures et, finalement, de châtier les citoyens. Pour cela, la torture, depuis toujours, est une pratique de guerre.

Le Manifeste contre la torture

Les victimes de la torture présentes lors de la conférence de presse ont expliqué que les personnes torturées devaient avoir leur propre voix et leur propre action dans la lutte contre cette pratique.

Dans le « Manifeste pour la disparition de la Torture et de l’Audience Nationale espagnole », il est dit que la torture est une réalité incontestable en Euskal Herria, et que les chiffres le prouvent: ces dernières 26 années, huit citoyens basques sont morts dans les commissariats (Joxe Arregi, Esteban Muruetagoiena, Joxean Lasa, Joxi Zabala, Mikel Zabalza, Juan Calvo, Gurutze Iantzi et Xabier Kalparsoro) et plus de 6.000 plaintes pour torture ont été déposées. Tout cela est le reflet de la chose suivante: « La nature des États n’est pas démocratique ».

Le Manifeste explique que la torture est un « instrument des tribunaux d’exception », et que tant que ces tribunaux seront en activité, il sera très difficile d’agir pour la résolution du conflit.

Pour tout cela, le Manifeste expose cinq revendications:

  • la suppression de la mise au secret
  • le démantèlement de l’Audience Nationale espagnole comme instrument d’ingérence en Euskal Herria
  • la fermeture de toutes les procédures judiciaires en cours basées sur la torture
  • la reconnaissance politique de la pratique systématique de la torture
  • la mise en lumière des responsabilités et la disparition des forces de répression

Nous avons eu un autre exemple de tout cela cette semaine avec le classement sans suite de la plainte pour tortures d’Unai Romano qui a en plus été traité de menteur. Ils ont une fois de plus confirmé ce que nous savions déjà, la nature non démocratique de l’état espagnol, la nature d’exception de l’audience nationale qui cache et protège la torture, que la torture est utilisée en Espagne, que c’est un instrument de guerre et qu’elle dispose d’une protection juridique et politique.

ASKATASUNA 14 Bourgneuf Karrika 64100 Baiona/ 14 Rue Bourgneuf 64100 Bayonne Tel / Fax : 00 33 (0)5 59 59 01 84 askatasuna.eh@free

*****

www.diasporavasca.org

******

" Pour abolir la pauvreté, il faut donner le pouvoir aux pauvres " Hugo Chavez

"Sans le pouvoir, les idéaux ne peuvent être réalisés ; avec le pouvoir, ils survivent rarement" - Fidel Castro.


"Tu peux ne pas participer à la lutte, tu participeras obligatoirement à la défaite" - B. Brecht

"La vida es muy peligrosa. No por las personas que hacen el mal, sino por las que se sientan a ver lo que pasa." - Albert Einstein

"Con el tiempo... entiendes que los verdaderos amigos son contados, y que el que no lucha por ellos tarde o temprano se verà rodeado solo de amistades falsas" - J.L.Borges

"Si el comunismo se desinteresa de los hechos de conciencia, podrá ser un método de distribución, pero no será jamás una moral revolucionaria" - El Che.

"Si nous étions en dictature, les choses seraient plus simples dès l'instant où ce serait moi  le dictateur" - G.W.Bush


"Ceux qui vivent sont ceux qui luttent" - Victor Hugo.

*****
EUSKAL PRESOAK ETXERA !!! ORAIN !!!

11:41 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.