21/02/2006

21/02/2006: AVEC NOS CAMARADES BELGES, LES SANS PAPIERS DE FRANCE MANIFESTENT A BRUXELLES LE SAMEDI 25 FEVRIER 2006

----- Original Message -----
Sent: Tuesday, February 21, 2006 7:08 PM
Subject: AVEC NOS CAMARADES BELGES, LES SANS PAPIERS DE FRANCE MANIFESTENT A BRUXELLES LE SAMEDI 25 FEVRIER 2006

SANS PAPIERS
en lutte>>>coordination nationale
 
 
AVEC NOS CAMARADES BELGES, LES SANS PAPIERS DE FRANCE
MANIFESTENT A BRUXELLES LE SAMEDI 25 FEVRIER 2006
 
A l’appel des Sans Papiers, des collectifs et des associations Belges, la Coordination Nationale des Sans Papiers de France (CNSP) sera présente à la « manifestation nationale de Belgique pour la régularisation des Sans Papiers avec des critères claires et permanents ». L’ensemble des Sans Papiers et le mouvement démocratique belge précise :  « Nous, signataires du présent appel, dénonçons la politique de l'immigration telle que menée actuellement en Belgique, dénonçons les déclarations  du Ministre Patrick Dewael qui tentent de criminaliser les sans papiers ainsi que les citoyens et les organisations solidaires. Nous demandons à tous les Ministres concernés par la situation sociale, économique et politique de prendre leurs responsabilités pour que les droits fondamentaux tels que la santé, le logement, l’éducation et le travail soient respectés pour TOUS. Nous soutenons le mouvement des sans papiers qui s’organisent dans tout le pays et leur proposition de loi « dite UDEP » (Union de DEfense des sans Papiers)  qui permettra d’établir des critères clairs et permanents pour obtenir une régularisation impo rtante. Nous exigeons l’arrêt immédiat de l’enfermement des enfants. Nous appelons tous les citoyens, les associations, les syndicats, les collectifs, les étudiants, etc. à se mobiliser autour de leur combat  afin d’obtenir ».
En France la nouvelle loi CESEDA et la politique liberticide de SARKOZY aggrave la situation : Depuis 20 ans les multiples révisions de la loi ont durci la répression, le racisme d’Etat tout en maintenant des règles contestables mais précises. Il s’ag it maintenant de supprimer toutes règles même discriminatoires au profit d’une déréglementation totale qui érige l’arbitraire administratif comme seule règle de « l’immigration choisie ». Mais au fait « choisie » par qui? Par les patrons négriers en fonction des besoins économiques. C’est la fin de l’état de droit en France.
 
En Belgique comme en France et partout dans les pays de l’Europe de Shengen, de l’Europe barricadée, barbelée, les pouvoirs remplacent la République des citoyens par la République Patronale déclarée. Comme nous l’avons déclaré contre le « contrat nouvelle embauche » et le « contrat première embauche » : « La République patronale n’épargne ni les jeunes, ni les personnes âgées dont la retraite est retardée, ni ceux les étrangers nés quel ques parts ailleurs. La précarité en début de carrière (travail précaire pour les jeunes), la misère en fin de vie (retraités pauvres) et l’immigration kleenex (Sans Papiers), c’est cela la République patronale ».
 
En effet, partout dans l’espace de l’Europe forteresse, Europe auteure des crimes récents de Melilia, les Sans Papiers sont les étrangers esclaves salariés de patrons qui ne les déclarent pas au fisc, sont des travailleurs étrangers réduits à des « numéros de dossiers » dans les administrations, des travailleurs confinés dans « des caves » des secteurs d’activités qui ne sont pas « délocalisables » : le bâtiment, l’hôtellerie, la restauration, le nettoyage, le gardiennage, l’agriculture, etc. Les Sans Papiers travaillent, produisent, mais sont exclus du droit à un salaire assuré, à la retraite, aux garanties collectives et du code du travail. C’est ce que nous appelons « la délocalisation sur place ».
 
C’est pourquoi, plus que jamais la CNSP exige dans tous les pays européens : la régularisation de tous les Sans Papiers avec la carte de 10 ans - la libération et la régularisation des Sans Papiers en prison pour défaut de papier - l'abrogation de la double peine - la fermeture des centres de rétention ou centres fermés - le respect du droit d’asile ratifié par l’Etat de l’espace Shengen - l’abrogation des lois racistes –
 
C’est pourquoi nos camarades du CSP59 vont représenter l’ensemble du mouvement national des Sans Papiers de France à manifestation nationale de Bruxelles gare du Midi.
Nos remerciements sincères vont au mouvement démocratique belge qui avait contribué en 2004 lors des élections européennes au succès de notre marche européenne des 84 Sans papiers et 2 chômeurs de France. La lutte continue jusqu’à la victoire.  
 
Fait à Paris le 21 février 2006

19:39 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.