22/02/2006

22/02/2006: Malgré le refus du visa US, le chercheur cubain Vicente Verez reçoit le Prix de l’Innovation 2005 décerné par l’université californienne de San José

 
----- Original Message -----
From: Info-Cuba
Sent: Wednesday, February 22, 2006 5:56 PM
Subject: [Frances1] Malgré le refus du visa US, le chercheur cubain Vicente Verez reçoit le Prix de l’Innovation 2005 décerné par l’université californienne de San José

AIN 2

Service en langue française

 

Malgré le refus du visa US, le chercheur cubain Vicente Verez reçoit le Prix de l’Innovation 2005 décerné par l’université californienne de San José

 

La Havane, 22.02.06 (AIN)

 

Au cours d’une cérémonie qui s’est tenue au Grand Amphithéâtre de l’université de La Havane, le professeur canadien René Roy (A gauche sur la photo) a remis au scientifique cubain Vicente Verez le Prix de l’Innovation 2005, décerné par l’université états-unienne de San José (Californie) aux chercheurs qui ont développé le vaccin cubain contre l’haemophilus influenzae du type B.

 

Le scientifique canadien René Roy, coauteur, avec le docteur cubain Vicente Verez, du vaccin primé par l’université de San José, avait été le seul membre de l’équipe de chercheurs à pouvoir se rendre en Californie en 2005 pour la remise du Prix, les autorités états-uniennes ayant refusé à son homologue cubain le visa d’entrée aux USA.

 

En remettant à son tour le prix au docteur Vicente Verez, directeur du Centre d’Antigènes synthétiques de l’université de La Havane, le professeur René Roy, du département de Chimie et de Biochimie de l’université du Québec, a précisé que l’université californienne de San José décerne ce prix annuel à 25 travaux de recherche constituant des apports transcendants pour l’humanité.

 

Il a ajouté que le vaccin cubain avait été primé au terme d’une sélection entre 580 travaux provenant de 80 pays.

 

L’haemophilus influenzae du type B provoque chaque année un demi million de décès d’enfants de 0 à cinq ans à travers le monde.

 

Dans des déclarations à l’AIN, le professeur René Roy a qualifié « d’erronée » la décision de Washington de refuser le visa au docteur cubain Vicente Verez, qui était aussi invité à donner une série de conférences dans la Société de glycobiologie de Boston (Massachusetts).

 

Le scientifique canadien a souligné que l’attitude de l’administration US « ne mettra pas en cause nos relations de coopération » avec les scientifiques cubains.

 

En avril 2005, le vaccin cubain contre l’haemophilus influenzae du type B, le premier vaccin de ce type au monde fabriqué à partir d’antigènes synthétiques, avait remporté aussi le Prix et la Médaille d’Or de l’Organisation mondiale de la Propriété intellectuelle (OMPI).

 

Depuis janvier 2005, tous les bébés cubains reçoivent gratuitement ce nouveau vaccin.

 

------------------------------------------------

 

Service en langue française

Agence cubaine d'information

frenchnews@ain.cu

www.cubainfo.ain.cu

 

------------------------------------------------

Entrega a científico cubano de premio otorgado en EE.UU.

La Habana, 22 feb (AIN) El canadiense René Roy, uno de los autores principales de la vacuna contra el Haemophilus Influenzae tipo b, entregó el Premio otorgado a esa tecnología en Estados Unidos, cuyo gobierno impidió que su homólogo cubano Vicente Verez lo recogiera.

Roy depositó en manos de Verez, autor esencial también del medicamento, el trofeo conferido en 2005 en la categoría de Salud por el Museo de la Técnica para la Innovación de San José, estado norteamericano de California, en un acto efectuado en el Aula Magna de la Universidad de La Habana.

Verez dirige el Centro de Estudios de Antígenos Sintéticos y Washington le negó en el 2005 la visa para viajar a fin de recibir el estímulo, lo que constituyó una demostración más del recrudecimiento del bloqueo que tiene impuesto a Cuba hace más de cuatro décadas.

En declaraciones a al AIN el profesor Roy, del Departamento de Química y Bioquímica de la Universidad de Québec, Canadá, calificó de errónea la decisión norteamericana contra Verez, pues él estaba invitado oficialmente a impartir conferencias en la Sociedad de Glicobiología de Boston, Massachusetts, Estados Unidos.

Los asistentes a la premiación manifestaron su rechazo a la desautorización de la administración de George W. Bush, aunque eso no limitará nuestras relaciones de colaboración aseguró el doctor canadiense, quien informó que la innovación tecnológica había sido seleccionada entre 580 de 80 países, de las cuales solo escogieron 25.

La Organización Mundial de la Propiedad Intelectual (OMPI) entregó en abril pasado su Premio y la Medalla de Oro a esa invención cubana contra la bacteria Haemophilus influenzae tipo b, la primera en el mundo a partir de antígenos sintéticos.

Desde enero de 2005, todos los lactantes en Cuba son inmunizados gratuitamente contra esa enfermedad, la cual provoca anualmente en el planeta la muerte de medio millón de pequeños de hasta cinco años de nacidos por meningitis, epiglotitis, otitis y neumonía.


_______________________________________________
Frances mailing list
Frances@ain.cu
http://ainch.ain.cu/mailman/listinfo/frances

20:18 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.