25/03/2006

22/03/2006: Mittal/Arcelor : la Belgique en train de griller Français et Luxembourgeois: lu dans l' Investigateur ...

22/03/2006: Mittal/Arcelor : la Belgique en train de griller Français et Luxembourgeois: lu dans l' Investigateur ...

 

 

Bref, les travailleurs sidérurgistes eux aussi sont à vendre ...  Travailleurs et actionnaires: même combat ! Mais qui sue ???
RoRo 
 
 
 
 
Mittal/Arcelor : la Belgique en train de griller Français et Luxembourgeois
Mar 22, 2006

Le gouvernement indien accueille favorablement la position de la Belgique face l'Offre publique d'achat (OPA) que le groupe Mittal Steel s'apprête à lancer sur Arcelor, a indiqué mardi le ministre indien du Commerce et de l'Industrie, Kamal Nath, à l'issue d'un entretien avec le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt. Il y voit le signe d'une «ouverture d'esprit ».

Lorsque le patron de Mittal Steel, Lakhsmi Mittal, a fait part de ses intentions à propos du groupe sidérurgique européen, les gouvernements luxembourgeois et français ont signalé leur hostilité au projet. Au contraire de leurs voisins, les autorités belges ont préféré la prudence et la neutralité en annonçant qu'elles voulaient examiner le projet industriel de l'homme d'affaires indien avant de se prononcer.

«C'est un dossier d'actionnaires et d'experts industriels et non de gouvernements. C'est ce que j'ai dit et ce qu'a dit mon gouvernement. C'est aux actionnaires de décider. Nous sommes très heureux que la Belgique et la Wallonie ne voient pas ce projet comme celui d'un Indien », a souligné M. Nath.

Marcourt a abondé dans le même sens. «Il ne s'agit pas d'un problème de nationalité mais d'actionnaires et de projet industriel. Si le projet de Mittal est bon pour les travailleurs (???)  et les actionnaires, ils ne comprendraient pas que l'on y fasse obstacle parce que M. Mittal est Indien. J'ai toujours dit que pour nous, le premier problème était celui des implantations en Belgique, et en Wallonie en particulier. Ca reste la vérité aujourd'hui. Ce sont les projets industriels qui feront pencher la balance pour le gouvernement wallon », a-t-il expliqué.

Selon le ministre indien, l'attitude belge cadre bien avec les bonnes relations qu'entretiennent les deux pays. «Nous avons déjà de bonnes relations avec la Belgique. Cette attitude est en conformité avec les relations chaleureuses que nous entretenons », a-t-il ajouté.

20:10 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.