10/04/2006

10/04/2006: Breves Amérique du Sud : Perou et Vénézuela

----- Original Message -----
From: e.colonna
Sent: Monday, April 10, 2006 7:06 PM
Subject: Breves Amérique du Sud : Perou et Vénézuela


Pérou : Humala en tête du premier tour de la présidentielle attend de connaître son adversaire
');//-->
 
Le candidat Ollanta Humala, qu'on voit ici en compagnie de sa femme Nadine Heredia, est donné gagnant dans les sondages.
Photo AP
Ollanta Humala ne connaît pas encore son adversaire pour le second tour de la présidentielle péruvienne
Le candidat nationaliste est arrivé largement en tête des scrutins avec en environ 30% des voix selon les projections de différentes ONG. Une atmosphère de fête régnait à Lima devant le quartier général du parti d'Humala. S'il devait l'emporter en mai, Ollanta Humala, allié du président vénézuélien Hugo Chavez, marquerait une nouvelle victoire d'un candidat de gauche en Amérique latine. Son adversaire au second tour pourrait être Lourdes Flores. Cette juriste de 46 ans est créditée de 26% des voix. Tard dimanche soir, la commission électorale a annoncé des résultats partiels mais non représentatifs portant sur près de 53% des dépouillement. En troisième position se trouve Alan Garcia. L'ancien président recueille pour le moment 25% des suffrages... La différence entre Flores et Garcia est si tenue qu'elle entre dans la marge d'erreur de 1% des instituts de projection. Le second tour doit se dérouler 30 jours après la publication des résultats officiels (eux-même publiés dans les 20 jours). Outre leur président, les Péruviens devaient désigner dimanche les 120 membres du Congrès national et, pour la première fois, les cinq élus représentant le Pérou au parlement (international) andin.

Chavez menace d'expulser l'ambassadeur américain pour «provocation»

Agence France-Presse Caracas

Le président vénézuélien Hugo Chavez a menacé dimanche d'expulser l'ambassadeur américain William Brownfield, affirmant que l'agression dont le diplomate avait été victime vendredi était le résultat d'une «provocation» de sa part.
«Si vous continuez à provoquer, faites vos valises, Monsieur, parce que je vais vous jeter hors d'ici, ambassadeur Brownfield, je vais vous expulser du Venezuela si vous continuez à provoquer le peuple vénézuélien», a déclaré M. Chavez lors de son émission radio-télévisée hebdomadaire «Allo président».
M. Brownfield avait été pris à parti vendredi au sud de Caracas alors qu'il se rendait à un stade de baseball pour remettre des équipements sportifs à des jeunes. Sous les huées d'une partie de la foule, il s'était réfugié dans sa voiture qui avait été bombardée d'oeufs et de tomates. Des individus à moto avaient poursuivi sa voiture pendant 15 à 20 minutes.

23:34 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.