21/05/2006

19/05/2006: Vive-fr.org : la voix du Vénézuéla audible en Français

 
----- Original Message -----
From: e.colonna
Sent: Saturday, May 20, 2006 2:25 PM
Subject: Vive-fr.org : la voix du Vénézuéla audible en Français

Vive-fr.org : la voix du Vénézuéla audible en Français

19 mai 2006

par René BALME

Version française du site de la télévision participative Vive, le site www.vive-fr.org offre désormais la possibilité d’entendre en Français la voix des citoyen(ne)s vénézuélien(ne)s.



Difficile aujourd’hui d’entendre, voir ou lire des nouvelles du Vénézuéla par le biais des médias classiques. Un black-out quasi total en accord avec les tentatives de déstabilisation venues du nord du continent américain, troublé par le processus un peu trop démocratique mais trop peu libéral mis en place par Hugo Chavez. Ne passent et repassent que les images organisées pour rendre "dangereux, autoritaire, putschiste, populiste, terroriste, antisémite" un président Vénézuélien pourtant confirmé à son poste par huit consultations électorales depuis 1998, validées par les observateurs internationaux dont l’Union Européenne, et qui en huit ans de gouvernement a mis en place un vaste arsenal de démocratie participative, du budget participatif aux conseils communaux en passant par la légalisation des médias associatifs.

Cette campagne est pourtant en désaccord avec les volontés européennes de coopération encore confirmées au récent sommet de Vienne.

Le processus de transformation sociale du Vénézuéla passe d’abord et avant tout par la participation de ses citoyens à la construction d’un nouveau pays, d’une nouvelle société libérée du joug des multinationales qui confisquaient toutes les richesses du pays. Ce processus, la démocratie participative, est visible et palpable à tous les niveaux du pays. Y compris dans les médias. Les citoyens vénézuéliens sont encouragés à créer leurs propres télévisions participatives, communautaires, car la liberté d’expression ne s’entend plus sans la réappropriation populaire et publique des fréquences radio et télé.

En plus des 380 radios et televisions associatives légalisées et soutenues matériellement par l’Etat mais parfaitement autonomes et libres de s’exprimer comme elles le veulent, une télévision nationale participative a ainsi vu le jour, créée et alimentée, elle aussi, par les citoyens : Vive.

Cette télévision est aussi visible du monde entier par l’intermédiaire d’un site internet : www.vive.gov.ve

Cette télévision recueille, amplifie jour après jour le flot continu de paroles libres, critiques, créatrices des venezuelien(ne)s eux-mêmes. La nouveauté d’un processus comme celui du Vénézuéla - ces milliers de citoyen(ne)s qui critiquent, inspectent, dénoncent, proposent, rêvent tout haut - permet de mettre à jour une véritable information d’un peuple devenu sujet et acteur et non plus objet des médias.

www.vive-fr.org est désormais la voix française du Vénézuéla. Dans la rencontre avec la vision française de la démocratie participative, ce nouveau site internet sera à la fois la traduction de cette libre expression des citoyens vénézuéliens et le support de la libre pensée des citoyens français qui croient que le Vénézuéla est en train de prouver l’existence d’une alternative politique au libéralisme. Pour y croire, il suffit de lire au jour le jour, les dépèches de Vive-fr.org

Thierry DERONNE Vice Président de VIVE
René BALME Maire de Grigny 69520 Fondateur de ViVé

René BALME

P.S. Contacts en France
Contatct Vénézuéla

10:13 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.