18/06/2006

10/06/2006: « Sans éducation, le monde est perdu », dit Fidel

----- Original Message -----
From: Info-Cuba
Sent: Saturday, June 10, 2006 5:52 AM
Subject: [Frances] « Sans éducation, le monde est perdu », dit Fidel

ACN

Service en langue française

 

« Sans éducation, le monde est perdu », dit Fidel

 

La Havane, 09.06.06  « Nul pays ne pourra se sauver sans alphabétisation, sans éducation, sans justice », a affirmé le président cubain à la cérémonie de clôture du Séminaire international sur les politiques et les programmes d’alphabétisation, réalisé à La Havane, où des ministres et des experts se sont engagés à participer dans une croisade contre l’analphabétisme et à mener des actions contribuant à diminuer le chiffre d’illettrés.

 

« En enseignant à lire et à écrire, nous auront des millions de révolutionnaires capables de changer le monde », a dit Fidel devant plus de 700 participants de 33 pays.

 

D’après le ministre cubain de l’Éducation, participant à la cérémonie, le programme cubain d’alphabétisation « Yo sí puedo » a été appliqué par 15 pays où 1 900 000 personnes ont été alphabétisées, ce qui prouve son efficacité dans des contextes divers.

 

Un  rapport des experts ayant participé au Séminaire signale que Cuba peut mettre à la disposition des nations intéressées son potentiel scientifique et technique ainsi que les programmes d’alphabétisation et d’éducation de base pour les jeunes et les adultes.

 

Le document demande à l’Organisation des États ibéro-américains pour l’Éducation, la science et la culture d’évaluer les résultats du Séminaire et les progrès de chaque pays dans la lutte contre l’ignorance, et insiste sur le besoin d’un travail coordonné des organisations internationales et d’une volonté politique des gouvernements garantissant le financement nécessaire pour l’éradication de l’analphabétisme.

 

Félix Patzi, ministre bolivien de l’Éducation, a mis l’accent sur les principes de solidarité, de réciprocité et d’égalité de l’Education, tous contraires au néolibéralisme. « Celui qui est contre l’alphabétisation est contre le peuple », a-t-il dit.

 

Mille personnes ont été déjà alphabétisées en Bolivie avec la méthode cubaine, 120 000 poursuivent les cours de base maintenant et l’on met en place un programme pour la poursuite des études des alphabétisés, a expliqué le ministre bolivien, en rajoutant que le but du gouvernement est d’éradiquer l’analphabétisme en 30 mois.

 

María de Refugio Espinosa, alphabétisée numéro 100 000 de l’état mexicain de Michoacán, veuve et mère de neuf enfants, a raconté ses expériences d’apprentissage à travers la méthode cubaine. « Je souhaite vivement que mes descendants étudient et soient utiles, et je remercie les Cubains et ma fille, qui a été ma maîtresse », a-t-elle dit.

 

Le Séminaire, organisé par l’UNESCO et le Ministère de l’Éducation cubain, fut clôturé ce soir à La Havane en présence d’autorités du gouvernement cubain et du Parti communiste de Cuba, ainsi que de l’ambassadeur du Venezuela à Cuba, Adan Chavez.

 

 

Service en langue française

Agence cubaine d'information

frenchnews@ain.cu

www.cubainfo.ain.cu

 

 


_______________________________________________
Frances mailing list
Frances@ain.cu
http://ainch.ain.cu/mailman/listinfo/frances

16:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.