18/06/2006

24/06/2006: Grand rassemblement à PARIS

 
----- Original Message -----
Sent: Saturday, June 17, 2006 10:08 PM
Subject: Appel du 18 juin 2006 !

Appel du 18 juin 2006

Pas de paix en Europe sans justice en Palestine !

Non à la négation en temps réel des crimes

contre l'humanité commis sous nos yeux !

Pour Des Droits Humains pour Tous les Humains !

 

Palestine assiégée, terroristes en liberté. Sur la plage à Gaza, les familles servent de cible. Les femmes, les enfants, les civils désarmés ne sont plus que de la chair à missiles. Après Cheikh Yassine et Al Rantissi, l'Israël s'apprête à assassiner le Premier ministre Ismaïl Haniyeh et les autres représentants élus du Hamas. L'Israël organise la famine et la guerre civile entre organisations palestiniennes en appuyant ouvertement le Président Mahmoud Abbas, dont les troupes achèvent l'oeuvre de destruction entreprise par l'armée sioniste. Inutile pour Olmert d'ordonner de bombarder le Parlement palestinien, puisque le Fatah se charge d'y mettre le feu ! Les occupants veulent que le sang coule, ils attisent une guerre fratricide.

En France, le mur invisible de l'apartheid se construit. Pour le cacher, on inaugure un "Mur des Justes" et on a le culot de le faire inaugurer par Ehud Olmert l'Injuste. Sarközy tend les bras à Ehud Olmert, tandis que Chirac ne sait sur quel pied danser. Le Pen, comme tous les principaux candidats à l'élection présidentielle, fait des avances à l'État sioniste, comme à chaque fois qu'une élection est en vue. La solution ne passe pas par ces gens-là !

En Guadeloupe, les comptes bancaires des ouvriers grévistes de plusieurs secteurs ainsi que ceux du Syndicat UGTG qui anime les luttes sont bloqués, afin de les affamer. Pourtant ils se battent pour le respect des conventions collectives violées par le patronat béké dont le modèle de société est l'Etat d'Israël...Comme c'est étrange...

En Kanaky (Nouvelle-Calédonie), les forces de répression se déchaînent contre les dockers en lutte avec tous les excès coloniaux habituels...

À Conakry, capitale de la Guinée, qui n'est qu'une néo-colonie française, dix lycéens sont assassinés le 12 juin par l'armée de Lansana Conté, dictateur au pouvoir depuis 22 ans, alors qu'ils manifestaient pour réclamer le droit de passer le bac, aux cris de « Le changement, c'est pour aujourd'hui ! »

A Paris, on interdit une manifestation de soutien à la Palestine, le 4 juin place Denfert-Rochereau, pour être agréable aux milices fascistes paramilitaires juives, interdites dans tous les pays sauf en France.

A Roissy, on rembarque de force des familles aux abois, pour les livrer aux représailles d'autres policiers.

Répression et recul sur tous les acquis sociaux d'une part, réflexion bâillonnée d'autre part, encouragement systématique du mensonge.

Dans les tribunaux, les victimes sont traitées en criminels. Dans les prisons, les pratiques dégradantes et les tortures se multiplient. Les médias manipulent l'opinion pour pousser les gens à se dresser les uns contre les autres sur des bases ethniques ou "communautaires" : Arabes contre Juifs, Noirs contre Juifs, Laïcs contre Musulmans, Gaulois contre Les Autres, Africains contre Antillais, Noirs contre Arabes, Arméniens contre Turcs etc.

Diviser pour régner, en France comme en Palestine, c'est l'arme de guerre du terrorisme d'État. Il s'agit, pour les maîtres du fric, du sabre et du discours, de diviser la majorité silencieuse en un ramassis de minorités en guerre les unes contre les autres. Nous appelons à poursuivre la Résistance. C'est un devoir sacré. C'est un impératif incontournable.

Les Palestiniens résistent depuis 70 ans - depuis leur magnifique grève générale, commencée en mai 1936, en même temps que les grèves avec occupations d'usines en France. Une grève générale qui dura plus longtemps que le Front populaire en France et réprimée dans le sang par l'occupant britannique, aidé par les milices juives. Les occupants de la Palestine seront chassés comme les occupants de la France ont été chassés, et la France ne se laissera pas occuper par ceux qui soutiennent le terrorisme d'État des occupants de la Palestine.

Réparation de tous les crimes contre l'humanité ! Ce qui a été expérimenté avec l'exploitation concentrationnaire des Africains aux Amériques et qui s'est poursuivi en plein 20e siècle avec l'Apartheid en Afrique du Sud c'est ce que les défenseurs de l'État d'Israël veulent étendre à toute l'humanité. La Palestine est le miroir du monde. Son écrasement définitif serait une défaite pour toute l'humanité. Sa victoire sera partagée par toute l'humanité. L'esclavage revient, avec l'épuisement des ressources de la terre ! Traiter l'homme comme animal d'élevage et pure marchandise, c'est la logique du système. Et pour cela, le système ne peut pas se passer du terrorisme d'État. C'est même le seul secteur qu'il ne risque pas de privatiser. En conséquence, l'État "démocratique" perd ses beaux habits et révèle sa nudité : ce n'est qu'une bande de gens armés.

Grand Rassemblement à Paris,

Place du Châtelet,

samedi 24 juin 2006 à 15h

Par notre présence pacifique, tous et toutes ensemble exigeons la vérité et la justice ici comme en Palestine !

 

Collectif Cheikh Yassine - La Pierre et l'Olivier - Alliance Zapatiste de Libération Sociale (AZLS) - Collectif de la Communauté Tunisienne en Europe - Comité de Soutien à Joss Rovélas Contre la Négrophobie (CSJRCN) - Association Entre la Plume et l'Enclume - Association pour un seul État démocratique en Palestine/Israël - Collectif Guantanamo

11:08 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.