26/06/2006

24/06/2006: 6 JOURS EN GARDE À VUE

 

 

 

 

-----Message d'origine-----
De : ForumCommuniste@yahoogroupes.fr [mailto:ForumCommuniste@yahoogroupes.fr] De la part de ALDEKO
Envoyé : samedi 24 juin 2006 15:36
Objet : [ForumCommuniste]
6 JOURS EN GARDE À VUE

 

ASKATASUNA

14 Bourgneuf Karrika 64100 Baiona / 14 Rue Bourgneuf

64100 Bayonne

Tel / Fax : 00 33 5 59 59 01 84

askatasuna.eh@free.fr

 

SELON LA NOUVELLE "LOI ANTITERRORISTE" FRANÇAISE, LES SIX PERSONNES ARRÊTÉES EN LAPURDI PEUVENT RESTER 6 JOURS EN GARDE À VUE

 

Cette loi est en vigueur depuis le 1er mai

 

Par ce communiqué, Askatasuna tient à souligner que la nouvelle "loi antiterroriste" approuvée en janvier dernier par les autorités françaises étant en vigueur depuis le 1er mai, et compte tenu des nouvelles conditions imposées par ce texte, les six personnes arrêtées mardi dernier en Lapurdi dans le cadre d'une opération juridico-policière menée par les polices française et espagnole, Eloi Uriarte, Jose Roman Badiola, Jose Antonio Cau, Julen Madariaga, Kristina Larrañaga et Anjel Iturberi peuvent se voir appliquer la garde à vue de 6 jours.

 

En effet, le texte prévoit l'application de cette mesure dans deux cas concrets, si la personne était en train de commettre un acte criminel au moment de son arrestation, ou si la collaboration internationale l'exige. Or, certaines informations émises sciemment de source policière et diverses déclarations politiques nous permettent de penser que ce deuxième cas pourrait être utilisé comme prétexte dans le cas de ces six personnes.

 

L'attitude du gouvernement français depuis que l'organisation armée ETA a annoncé sa trêve ne peut que nous inquiéter. Dans cette nouvelle situation politique, les déclarations de Chirac et de Villepin ont, comme toujours, montré leur négation de la nature d'Euskal Herria et leur volonté de faire apparaître le conflit politique que nous vivons comme un problème ne concernant que l'État espagnol. En revanche, ils n'ont jamais cessé d'employer la même répression que les autorités espagnoles contre les citoyens basques, en prenant comme aujourd'hui le prétexte du "terrorisme". Dans cette opération organisée par les juges Le Vert et Grande-Marlaska, la "collaboration internationale" peut être un magnifique prétexte pour appliquer ces nouvelles mesures à des citoyens basques.

 

Cette possibilité d'appliquer la nouvelle loi aux personnes arrêtées cette semaine peut-elle être une réponse à la demande faite la semaine dernière par ETA aux autorités françaises de faire des pas vers la résolution du conflit politique?

 

Euskal Herria, le 23 juin 2006

 

 

 

 

 

Pour vous abonner à ce groupe, envoyez un email à :

ForumCommuniste-subscribe@yahoogroups.com

 

Visitez le site de ForumCommuniste

http://perso.wanadoo.fr/forumcommuniste/index.htm

 

<*> Pour consulter votre groupe en ligne, accédez à :

    http://fr.groups.yahoo.com/group/ForumCommuniste/

 

09:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.