13/09/2006

13/09/2006: NOUS NOUS OPPOSONS À L'ENVOI DE TROUPES ESPAGNOLES AU LIBAN


De : Antonio Artuso [mailto:pueblo@sympatico.ca]
Envoyé : mercredi 13 septembre 2006 18:40
Objet : Liban - Non à la participation de l'Espagne [esp + fr]

 

Changer ou ajouter une adresse?  Écrivez-moi : pueblo@sympatico.ca

Do you want to stop receiving messages:  Change or add an e-mail?  Write to: pueblo@sympatico.ca

¿No quiere más recibir mis mensajes?  ¿Quiere cambiar o añadir una direccion?  Escribame: pueblo@sympatico.ca


 

[ESPAÑOL] [FRANÇAIS]

 


 

----- Original Message -----

From: SolidNet

Sent: Wednesday, September 13, 2006 9:16 AM

Subject: CP of Peoples of Spain, Against Sending Spanish Troops to Lebanon [Sp.]

 

http://www.solidnet.org 

News, documents and calls for action from communist and workers’ parties. The items are the responsibility of the authors.

Join the mailing list: info/subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org

 

 

[ESPAÑOL]

 

CP of Peoples of Spain, Against Sending Spanish Troops to Lebanon [Sp. + Fr.]

-------------------------------------------------

From: Communist Party of Peoples of Spain, Monday, September 11, 2006

http://www.pcpe.es , mailto:qboix@sct.ictnet.es

==================================================

 

LA POSICIÓN DE LOS Y LAS COMUNISTAS DEL PCPE:

NO AL ENVÍO DE TROPAS ESPAÑOLAS A LÍBANO

 

Ante la aprobación por parte del parlamento español, a propuesta del gobierno de Zapatero, del envío de tropas españolas al Líbano, el Comité Ejecutivo del PCPE manifiesta:

 

El PCPE expresa su rechazo al envío de tropas españolas al sur del Líbano en el marco de una fuerza multinacional (principalmente de países de la UE. y la OTAN) que bajo mandato de la ONU pretende establecerse en ese país como supuesta fuerza de intermediación entre Israel y la resistencia libanesa. Esta pretendida operación “humanitaria” esconde la verdadera esencia de la misma, que no es otra que defender los intereses del imperialismo europeo en la zona y legitimar las ilegales ocupaciones israelíes de los territorios palestinos, sur del Líbano y  los altos del Golán, pertenecientes a Siria. Para el PCPE se trata de un nuevo ejemplo de cómo el capitalismo transnacional amplía su círculo de influencia de la única manera que ya puede hacerlo, mediante la intervención militar directa disfrazada nuevamente de colaboración humanitaria desinteresada.

 

El reciente fracaso militar israelí en su empeño por aniquilar a la resistencia libanesa ha desatado la preocupación de las potencias imperialistas por cuanto puede significar el resquebrajamiento de la hegemonía sionista en la zona y por tanto de los intereses imperialistas tanto europeos como norteamericanos. La celeridad con la que se han desplegado las primeras tropas europeas demuestra hasta que punto las potencias imperialistas han asumido la urgencia de socorrer al estado de Israel, atravesado por una oleada de escándalos de corrupción gubernamental y debilitado por los reveses sufridos durante su agresión militar a Líbano.

 

La resolución 1701 de la ONU, en la que se ampara la presencia de  las tropas multinacionales en la zona  establece la ubicación de estas únicamente en territorio libanés pero no dentro de las fronteras israelíes. Para el PCPE  este hecho demuestra claramente que se trata más bien de una fuerza armada de ocupación cuya misión principal será garantizar a Israel la cobertura necesaria cuando este estime oportuno atacar al país vecino además de tratar de neutralizar a la resistencia libanesa, quien ha demostrado una sobrada capacidad de organización de la resistencia civil y operatividad militar suficiente para rechazar al ejército sionista.

 

El PCPE denuncia la doble moral practicada por sectores de la socialdemocracia en el estado español, fundamentalmente por IU y PCE, quienes se han alineado vergonzosamente con la política imperialista al justificar y votar favorablemente en el congreso el envío de tropas españolas, lo que les sitúa objetivamente del lado de los agresores y no de los agredidos.

 

El PCPE, en la línea de la resolución aprobada en Julio de este mismo año se reafirma en su profunda convicción internacionalista y expresa su más firme apoyo a las luchas de resistencia de los pueblos libanés y palestino contra el agresor sionista y las potencias imperialistas que lo sustentan.

 

¡VIVA LA SOLIDARIDAD INTERNACIONALISTA!

¡VIVA LA LUCHA DE LOS PUEBLOS PALESTINO Y LIBANÉS!

 

Comité Ejecutivo del Partido Comunista de los Pueblos de España

                                                                                  Septiembre de 2006

 

 

*End*

 

subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org,

http://www.solidnet.org

 


 

[FRANÇAIS]

 

----- Original Message -----

From: SolidNet

To: info@solidnet.org

Sent: Wednesday, September 13, 2006 9:16 AM

Subject: CP of Peoples of Spain, Against Sending Spanish Troops to Lebanon [Sp.]

 

http://www.solidnet.org 

News, documents and calls for action from communist and workers’ parties. The items are the responsibility of the authors.

Join the mailing list: info/subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org

 

 

Parti communiste des peuples d'Espagne - Contre l'envoi de troupes espagnoles au Liban [Fr. +  Sp.]

-------------------------------------------------

Source : Le Parti communiste des peuples d'Espagne, lundi le 11 septembre 2006

http://www.pcpe.es , mailto:qboix@sct.ictnet.es

==================================================

 

LA POSITION DU PARTI COMMUNISTE DES PEUPLES D'ESPAGNE (PCPE) :

NOUS NOUS OPPOSONS À L'ENVOI DE TROUPES ESPAGNOLES AU LIBAN

 

Devant l'approbation, par une partie des membres du Parlement espagnol, de la demande du gouvernement Zapatero d'envoyer des troupes espagnoles au Liban, le Comité exécutif du Parti communiste des peuples d'Espagne (PCPE) déclare :

 

Le PCPE s'oppose à l'envoi de troupes espagnoles au Sud du Liban dans le cadre d'une force multinationale (constituée principalement de pays membres de l'Union européenne et de l'OTAN), qui, sous le mandat de l'ONU, compte s'installer dans ce pays en tant que prétendue "force visant à servir d'intermédiaire entre Israël et la résistance libanaise.  Cette opération soi-disant "humanitaire” cache ses véritables objectifs, qui ne consistent qu'à défendre les intérêts de l'impérialisme européen dans la région et qu'à légitimer les occupations illégales de territoires palestiniens, du Sud du Liban et des plateaux du Golan, qui appartiennent à la Syrie.  Pour le PCPE, il s'agit d'un nouvel exemple de la manière utilisée par le capitalisme transnational pour étendre sa zone d'influence de la seule manière dont il est capable maintenant, c'est-à-dire au moyen d'interventions militaires directes, déguisées une fois de plus en collaboration humanitaire désintéressée.

 

Le récent échec militaire de l'armée israélienne, qui voulait détruire la résistance libanaise, a suscité l'inquiétude des puissances impérialistes quant à l'effritement de l'hégémonie sioniste dans la région et, par conséquent, des intérêts impérialistes, tant européens qu'états-uniens.  La vitesse avec laquelle les premières troupes européennes se sont déployées montre à quel point les puissances impérialistes ont assumé l'urgence de partir au secours de l'État d'Israël, actuellement secoué par une vague de scandales de corruption gouvernementaux et affaibli par les revers soufferts au cours de son agression militaire contre le Liban.

 

La Résolution 1701 de l'ONU, qui permet la présence de troupes multinationales dans la région, établi que celles-ci ne s'installeront que sur le territoire libanais et qu'elles ne s'installeront pas à l'intérieur des frontières israéliennes. Selon le PCPE, ce fait montre clairement qu'il s'agit plutôt d'une force d'occupation, ayant pour principale mission de garantir à Israël la couverture nécessaire, lorsqu'elle le jugera opportun, pour attaquer le pays voisin et essayer de neutraliser la résistance libanaise, qui a fait preuve d'une grande capacité d'organiser la résistance civile et d'une opérativité militaire suffisante pour repousser l'armée sioniste.

 

Le PCPE dénonce la morale «deux poids, deux mesures» pratiquée par certains secteurs de la social-démocratie de l'État espagnol, principalement l'IU et le PCE, qui se sont honteusement alignés à la politique impérialiste afin de justifier et de voter favorablement au Congrès l'envoi de troupes espagnoles, ce qui les place objectivement du côté des agresseurs et non de celui des agressés.

 

El PCPE, conformément à la résolution approuvée en juillet cette année, réaffirme sa plus profonde conviction en l'internationalisme et exprime son plus solide appui aux luttes de résistance des peuples libanais et palestiniens contre l'agresseur sioniste et contre les puissances impérialistes qui le maintiennent et l'appuient.

 

VIVE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALISTE!

VIVA LA LUTTE DES PEUPLES PALESTINIEN ET LIBANAIS!

 

Comité exécutif du Part communiste des peuples d'Espagne

                                                                                  Septembre 2006

 

 

 

*FIN DU COMMUNIQUÉ*

 

Pour s'abonner  : mailto:info@solidnet.org

Internet : http://www.solidnet.org

23:22 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, barbarie, courcelles, crimes, colonialisme, espagne, europe, euro-dictature, fascisme, guerre, histoire, imperialisme, israel, liban, onu, otan, occupations, palestine, presse, politique, romain, racisme, resistance, sionisme, silence, solidarite, terrorisme, us | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.