06/11/2006

06/11/2006: Saddam Hussein et les autres ...

On peut maintenant espérer qu’  après la condamnation à mort par pendaison de Saddam Hussein, on va maintenant condamner les 2 autres à la même peine : George W. Bush et Tony Blair, pour les massacres non-moins innommables qu’ ils ont déclenchés. On pourra aussi se contenter de la perpétuité pour tous les complices de ces massacres, à la tête du « Monde libre » et de la fameuse « Communauté internationale » …

A partir de ce moment, le monde pourra peut être vivre et respirer quelques années en Paix ( ???). Que Milosevic repose en Paix puisqu’ il figurait lui aussi parmi les vaincus … Il est vrai que les massacreurs élus « démocratiquement », on ne les pend pas, on ne les juge même pas … Dans les rues du Texas, puisque nous sommes maintenant sous la botte des shérifs de cet État exemplaire, on se contente d’ un duel : celui qui tire le premier, le plus juste, est celui qui a raison, qui gagne suivant des lois de vachers d’ une certaine époque…

RoRo

 

 

 

 

 

De : Philippe Guistinati [mailto:pguistinati@yahoo.fr]
Envoyé : lundi 6 novembre 2006 11:37
À : roger.romain@skynet.be
Objet : article sur saddam, à bientôt. Philippe G

 

On peut dormir sur nos deux oreilles, Saddam va être pendu...

 

Du fond de Ma Seine et Marne je pensais que la pendaison était réservée aux voleurs de bétails du temps des cow-boys…

De nos jours après un siècle et demi de modernisme on pend haut et court les chefs de gouvernement.

Et je ne veux même pas parler de la peine de mort dans cette affaire, car au moins chez nous l’affaire est entendue.

D’une part s’il s’agit de crimes contre l’humanité (c’est comme ça que l’on appelle les civils tués par les armes que l’on fabrique chez nous mais utilisées par de méchants « Saddam »), donc dans ce cas il existe un tribunal pénal international.

Et ce tribunal fonctionne bien, il permet de juger des hommes en tant qu’individu alors même qu’ils étaient suivis par tout un peuple et aidés par les grandes puissances. En plus ça ne coûte pas trop cher car les méchants meurent en prison, là haut dans le nord, de maladie ou suicide…On gagne du temps et donc de l’argent. Et en plus on ne parle pas de sujets qui fâchent.

 

L’important c’est que nous puissions dormir sur nos deux oreilles et tant pis pour les « pôvres gamins » qui perdent leurs jambes (ou même pire diraient nos grands machistes).

L’important c’est d’être persuadé que nous n’avons rien à voir là-dedans, en effet quels rapports entre l’ouvrier qui paye les traites de son pavillon de banlieue avec son salaire de salarié dans nos usines Françaises d’armement et le gamin cul de jatte.

C’est vrai, il n’a qu’à savoir où marcher à la fin ce gamin…

 

Le fait que la France est le troisième ou cinquième fabricant d’armes dans le monde n’est pas un problème car nous faisons tous des dons (déductibles) pour que nos associations humanitaires offrent de belles jambes en titanes aux petits pôvres handicapés.

L’honneur est sauf et nous irons tous aux paradis…

 

Pour revenir et finir sur Saddam, homme qui ne m’inspire pas spécialement de sentiments de tendresse, je trouve que si on le condamne du fait de la comptabilisation de ses crimes (148 personnes), il faudrait alors établir une comptabilité mondiale de nos chers gouvernants.

Par exemple un calcul en France que l’on mettrait à jour après chaque quinquennat des morts et handicapés (on parle pas des traumatisés, on est déjà assez embêté à compter tout ce petit monde…) du fait de chaque arme vendue ou produite par la France.

France, pays champion des droits de l’homme dans le monde…

 

Il faudrait aussi calculer combien d’Irakiens sont morts depuis que Saddam a été viré par Bush (c’est vrai que pour sa défense ils ont besoin de beaucoup de pétrole aux « states »…).

 

Et aussi combien ne serait pas mort si Saddam était resté, mais bon ça devient compliqué car du coup il y aurait de bons morts et de mauvais morts…

Et comme ça devient compliqué du coup il faudrait peut-être avant d’aller jouer les grands civilisateurs chez les autres, faire le ménage chez soi.

Mais alors du coup on va se sentir concerné ???

Non, il vaut mieux laisser parler notre ministre Mr DOUSTE qui ce matin a dit qu’il prenait « acte » de la décision du gouvernement irakien.

Au moins on se mouille pas, je dis mouille car en fait les ministres c’est nous qui les rémunérons, en grande partie avec l’argent des armes que l’on fabri…

Bon j’arrête.

Philippe GUISTINATI

06/11/2006

 

www.droledecoco.com

 

http://www.wmaker.net/droledecoco/xml/syndication.rss

19:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iran, irak, afghanistan, actualite, presse, silence, fascisme, gangsterisme, t6errorisme, imperialisme, usa, romain, histoire, courcelles, barbarie, oppression capitaliste, occupations, guerre, paix, democratie, liberte, colonialisme, grande bretagne, palestine, lib | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.