18/02/2007

12/02/2007: Ségolène Royal n'a rien proposé pour "changer le problème de la classe ouvrière", dénonce Arlette Laguiller

De : forumcommuniste@googlegroups.com [mailto:forumcommuniste@googlegroups.com] De la part de Al Faraby
Envoyé : lundi 12 février 2007 11:58
À : fc
Objet : [ForumCommuniste] Ségolène Royal n'a rien proposé pour "changer le problème de la classe ouvrière", dénonce Arlette Laguiller

 

"la constatation ne suffit pas"

 

Lundi, 12 février 2007

Ségolène Royal n'a rien proposé pour "changer le problème de la classe ouvrière", dénonce Arlette Laguiller

 

La candidate de Lutte ouvrière Arlette Laguiller a affirmé lundi n'avoir pas trouvé, dans les 100 propositions de Ségolène Royal, "de mesure de nature à changer le problème de la classe ouvrière".

"Je n'ai pas trouvé de mesure de nature à changer le problème de la classe ouvrière aujourd'hui", a-t-elle dénoncé sur France-Inter, citant notamment le chômage, les délocalisations ou le pouvoir d'achat. "Même en matière de logement, j'ai trouvé les réponses extrêmement faibles, extrêmement tièdes par rapport à l'urgence de la situation."

La candidate socialiste a fait une "constatation", mais "la constatation ne suffit pas", a dénoncé son adversaire LO. Alors que Ségolène Royal a promis une hausse du salaire minimum "le plus tôt possible" d'ici 2012, Arlette Laguiller a souligné que "pour tous les gens qui sont au SMIC aujourd'hui, il y a une urgence à l'augmenter à 1.500 euros nets. (...) Il y a une urgence à augmenter tous les salaires de 300 euros".

Arlette Laguiller a également renouvelé son refus de participer avec le PS "à un gouvernement où ce sera le programme, de toute façon, du Parti socialiste".

En revanche, elle a appelé les électeurs à assurer "un bon score" à l'extrême gauche. "Ca voudra dire que, sans illusions, (...) on saura qu'il faudra se battre (...) et qu'on est dans un meilleur rapport de forces pour faire reculer le patronat et le gouvernement."

Enfin, Arlette Laguiller a critiqué l'emploi par Nicolas Sarkozy de l'expression "travailleurs". "Je pense que quand il nous dit cela, en réalité, c'est pour mieux manger les travailleurs et leurs acquis", a-t-elle dénoncé. Pour elle, le "contrat unique" ou "les menaces sur le droit de grève" avancées par le candidat de l'UMP "ne sont pas des mesures en faveur des travailleurs".

 

ForumCommuniste

 

- Pour visiter le site, allez à :
http://perso.wanadoo.fr/forumcommuniste/index.htm

 

- Pour vous inscrire à la liste de diffusion, envoyez un message à :
ForumCommuniste-subscribe@googlegroupes.com

20:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.