20/02/2007

12/02/2007: Rassemblement des forces de la Résistance Arabe en Europe

-----Message d'origine-----
De : Anti-imperialist Camp [mailto:camp@antiimperialista.org]
Envoyé : lundi 12 février 2007 18:30

Objet : Rassemblement des forces de la Résistance Arabe en Europe

 

1) Le gouvernement irakien va pendre trois jeunes femmes pour résistance

2) Rassemblement des forces de la Résistance Arabe en Europe

3) L'impasse libanaise

4) Le peuple serbe reste rebelle à l'Occident

 

***

 

1) Le gouvernement irakien va pendre trois jeunes femmes pour résistance

L'avocat appelle à l'action de solidarité

 

La Cour Criminelle Suprême irakienne a condamné trois femmes à la mort par

pendaison pour cause de complicité dans le meurtre des policiers irakiens

loyaux envers l'occupation et pour participation dans ce que la Cour a

considéré comme étant du terrorisme. Selon une source interne le Syndicat

des Avocats Irakiens les trois femmes sont :

 

Wacen Taleb (31 ans) : accusée du meurtre de cinq policiers par

participation à une attaque à mains armées

 

Zainab Fadhel (25 ans) : accusée d'avoir attaqué une patrouille militaire

mixte irako-américaine en septembre dernier avec son mari et son cousin à

Bagdad.

 

Lika Omar Muhammad (26 ans) : accusé de participation au meurtre de

fonctionnaires dans la Zone Verte avec son mari et son frère

 

Walid Hayali, avocat et membre du Syndicat des Avocats Irakiens, a dit que

la Cour a publié une décision sous l'article (156) contre les trois femmes

sans leur permettre de faire appel à un avocat. L'avocat a appelé le monde

entier à agir pour arrêter l'exécution des trois femmes et condamner la Cour

dirigeante. Il a spécifié que Lika Omar Muhammad a donné naissance à sa

fille en prison il y a quelques mois et qu'elle est continue à l'allaiter

tandis que Wacen Taleb est en charge d'une fille de trois ans. Il a expliqué

que les trois dames sont maintenant dans la prison "Kazim Yeh" dans la zone

Kazimiyah de Bagdad.

 

Reçu de l'Alliance Patriotique Irakienne (IPA)

 

***

 

2) Rassemblement des forces de la Résistance Arabe en Europe

 

Les 24/25 mars est prévu un très important rassemblement des représentants

politiques des forces d'Irak, de Palestine et du Liban. Il aura lieu en

Italie à Chianciano entre Rome et Florence. C'est la première fois qu'un tel

événement est devenu possible en Europe. Il y a deux facteurs principaux

pour ce changement. Premièrement, tandis que le mouvement anti-guerre

souffre d'un reflux sérieux le composant anti-impérialiste dans le soutien à

la résistance a été renforcé. Personne ne peut désormais nier que les

mouvements de la résistance populaire sont le facteur principal pour arrêter

la machine de guerre impériale. Deuxièmement, le changement de gouvernement

en Italie. Tandis que le gouvernement Prodi est aussi servile envers les USA

que Berlusconi, il est néanmoins venu aux affaires en promettant un

changement de politique étrangère. Donc il sera certainement plus difficile

pour le gouvernement actuel d'empêcher la conférence que cela était pour

Berlusconi.

 

Orateurs arabes :

www.antiimperialista.org/index.php?option=com_content&task=view&id=5055&Item

id=219

 

Inscription :

www.iraqiresistance.info/register.php?l=en

 

Nouvelle information :

www.iraqiresistance.info

 

***

 

3) Impasse libanaise

Interview avec Saham Idriss sur l'incitation à la guerre civile par les

forces pro-US, les difficultés de l'opposition populaire et le parti-pris de

l'UNIFIL

 

Q: Les troupes internationales déployées au Liban sont déclarées être des

forces de paix. Mais ne sont elles pas en train d'aider un gouvernement qui

a perdu sa légitimité démocratique et s'est changé en une marionnette de

l'Ouest, devenant ainsi un facteur conduisant au conflit ?

 

Les forces de l'UNIFIL sont là pour protéger Israël. C'est ce que le

Conseiller allemand a déclaré en arrière en octobre. Sinon, l'UNIFIL aurait

dû être déployée des deux côtés des frontières libano / israéliennes, comme

l'a noté Robert Fisk (qui n'est pas un fan du Hezbollah). Maintenant à la

fois Israël et le Hezbollah ont eu besoin que la guerre s'arrête : la guerre

n'avait pas permis à Israël d'être en aucune façon plus près de vaincre son

adversaire, et le Hezbollah après 34 jours de guerre ressentait la pression

sur tous les fronts (en particulier avec les réfugiés du sud établis dans

des secteurs où il n'était pas le bienvenu, pour le moins). Ainsi un article

1701 amendé qui a permis à UNIFIL d'aider l'Armée libanaise à se déployer au

sud a été jugé bon pour les deux parties en guerre. Cependant l'UNIFIL a

commencé à éveiller des soupçons parmi la population du Sud aussi bien qu'à

la direction du Hezbollah : le bataillon espagnol a fouillé les maisons et a

arrêté les gens; les troupes françaises se sont abstenues d'attaquer les

avions de guerre israéliens qui volaient au-dessus de leur quartier général;

Les Israéliens continuent à porter atteinte à la souveraineté libanaise sur

une base quotidienne sans que l'UNIFIL lève un seul doigt. Avec l'appui

actuel de l'occident pour le gouvernement Siniora, la présence de l'UNIFIL

au sud est considérée certainement comme un encouragement pour ne pas dire

plus à ce gouvernement.

 

Interview complet en anglais :

www.antiimperialista.org/index.php?option=com_content&task=view&id=5053&Item

id=55

 

***

 

4) Le peuple serbe reste rebelle à la normalisation impérialiste

Le sentiment anti-occidental dominant parmi les masses populaires

 

Les dernières élections serbes ont montré un réseau de polarisation. D'un

côté il y a les forces anti-occidentales menées par le Parti Radical (SRS)

qui reste de loin le parti le plus fort. Puis il y a toujours le Parti

Socialiste (SPS) qui pourrait un fois de plus dépasser le seuil de 5 %.

Ensemble ils représentent les classes populaires. De l'autre côté il y a le

bloc gouvernemental pro-occidental soi-disant "Démocratique" qui a mené la

contre-révolution contre le gouvernement Milosevic dans l'intérêt de

l'impérialisme. Le résultat principal de l'élection a été qu'à l'intérieur

du bloc occidental le Parti Démocratique (DS) totalement pro-occidental a

gagné au détriment du nationaliste bourgeois Kostunica.

 

Les profiteurs du néo-capitalisme et du néo-colonialisme - et ceux qui

espèrent en devenir - ne veulent pas continuer le jeu double de Kostunica

entre les lignes. Ils veulent une pleine soumission à l'Ouest afin de

devenir une partie normalisée de l'Europe impérialiste comme le reste de

l'Europe de l'Est.

 

Le point de cristallisation de l'opposition populaire est la question

nationale du Kosovo et des territoires peuplés de Serbes dans les autres

anciennes républiques de la Yougoslavie. Mais derrière cette insistance sur

le droit à l'autodétermination se cache une opposition contre le pillage

néo-colonialiste et le capitalisme sauvage. Bien que non clairement

articulée, la souveraineté nationale est connectée avec le désir vague d'un

modèle de développement différent de celui imposé par le capitalisme

impérialiste.

 

Déclaration complète en anglais :

www.antiimperialista.org/index.php?option=com_content&task=view&id=5063&Item

id=55

 

************************************

Camp Anti-impérialiste 

www.antiimperialista.org

camp@antiimperialista.org

14:53 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irak, usa, terrorisme, fascisme, colonialisme, crimes, silence, presse, romain, courcelles, belgique, histoire, actualite, imperialisme, guerre, islam, capitalisme, democratie, liberte | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.