04/03/2007

02/03/2007: EADS/Airbus: Toute notre solidarité pour la lutte pour chaque poste de travail à l’échelle européenne ! *

De : kominfo@mlpd.de [mailto:kominfo@mlpd.de]
Envoyé : vendredi 2 mars 2007 16:38

Objet : MLPD, Allemagne, Airbus-declaration-070301 FR

 

Parti Marxiste-Léniniste d'Allemagne (MLPD) - Comité Central -

département de l'internationalisme

 

Schmalhorststr. 1c, D-45899 Gelsenkirchen, Alemania

Tel.: ++49 (209) 951940   Fax: ++49 (209) 9519460

 

 

 

 

 

E-Mail: info@mlpd.de

Internet: www.mlpd.de

 

 

Le 1er mars 2007

 

Au personnel de toutes les usines européennes d’EADS/Airbus et à leurs familles

 

EADS/Airbus: Toute notre solidarité pour la lutte pour chaque poste de travail à l’échelle européenne ! *

 

Au personnel de tous les sites européens d’EADS/Airbus et à leurs familles

 

Chers collègues,

 

c’est par un coup d’éclat que vous vous êtes lancés dans la lutte en vous mettant en grève dans les sites d’EADS/Airbus à Varel, Nordenham et Laupheim en Allemagne ainsi que dans les usines françaises à Toulouse, Saint Nazaire et Méaulte, et en réalisant des actions de protestations e.a. à Hambourg et à Brême! La lutte commune au-delà des frontières est la seule juste réponse à la communication glacée du 28 février des dirigeants du groupe. Nous vous félicitons d’avoir pris ces mesures courageuses et vous assurons de tout notre soutien.

 

Maximisation - Cash sur le dos des ouvriers

 

EADS/Airbus ne mange pas du tout de la vache enragée. Dans les nouvelles d’Airbus du 28/02/07 le conseil directeur dit clairement : L’état des carnets de commandes est super : les prochaines cinq années sont assurées ! Les ventes de 2006 étaient super (« Par rapport aux chiffres de livraison et au volume des ventes 2006 était pour nous une année excellente ! ») Les bénéfices sont énormes : pour 2005 2,85 milliards d’euros (= un plus de 17%).

« Maximisation – Cash » afin de pouvoir « renforcer notre position de Global Player dirigeant dans le secteur de la construction aéronautique et de nous imposer » – c’est aussi franc que définit Louis Gallois, le chef d’Airbus, son programme d’augmentation du profit et de l’exploitation "Power 8".

Aujourd’hui déjà, chaque travailleur d’airbus réalise une moyenne de chiffres d’affaires par an de 405.311 euros. L’ensemble des huit modules de "Power 8" sont des mesures d’une augmentation extrême de l’exploitation : augmentation de la productivité de 16%, réduction des postes de travail de 17,4% au cours de 4 ans, menace de continuer à licencier s’il n’y a pas suffisamment de collègues qui s’en vont de bon gré etc. ...

 

Prudence – des forces scissionniste à l’œuvre !

 

5.000 intérimaires perdraient leur travail tout de suite. Et il n’y aurait pas de licenciements économiques ! Les intérimaires ne font-ils pas partie du personnel ? EADS/Airbus compte licencier d’autres 5.000 postes de travail au cours des prochaines 12 à 18 mois. Des dizaines de milliers sont directement concernés par le diktat face aux sous-traitants et par l’externalisation de secteurs. Scission et discorde vont être semées entre les sites européens. En vérité tout le monde est concerné ! C’est pourquoi nous devons nous lancer tous en commun dans la lutte pour chaque poste de travail et pour une nouvelle répartition du travail sur plus d’épaules : la semaine de 30 heures avec compensation de salaire intégrale – à l’échelle européenne ! Ce qu’il faut à présent ce sont de forts syndicats comme organisations de lutte.

 

Une lutte politique contre le gouvernement !

 

En commun avec le gouvernement français, les différents gouvernements fédéraux des années passées ont intensément contribué à transformer EADS/Airbus en supermonopole international. Tout ce processus fut massivement subventionné par les impôts. A peine les projets de « Power 8 » rendus publics que le gouvernement salue leur caractère équilibré. Qu’est-ce qui peut être juste ou bien équilibré dans cette liquidation d’emplois? Le gouvernement fédéral et le gouvernement français agissent en prestataires publics de services pour les monopoles internationaux tels qu’EADS/Airbus. Leurs préoccupations se concentrent sur la compétitivité, la concurrence pour le lieu d’implantation et les avantages fiscaux d’EADS. Les ouvriers et les employés ne peuvent se passer d’aucun poste de travail – dans l’intérêt de notre jeunesse et les enfants – ni en Allemagne, ni en France et pas non plus en Grande- Bretagne ou en Espagne. Les ouvriers ne peuvent pas s’appuyer sur un gouvernement qui, avec Hartz IV et la retraite à 67 ans, pratique une politique antipopulaire dans l’intérêt des grands groupes – tout au contraire ! En commun, les ouvriers doivent avoir à l’œil les dirigeants du groupe et les gouvernements européens. C’est pourquoi cette lutte est dès le début aussi une lutte politique et doit aussi être menée contre les gouvernements des supermonopoles internationaux résolument et de façon cohérente !

 

Le signal encourageant du personnel d’EADS !

 

Dans toute l’Europe, les ouvrières et les ouvriers regardent maintenant vers EADS, car beaucoup d’entre eux se voient face au même problème : des bénéfices débordants et en même temps liquidation d’emplois. La grève du personnel européen d’EADS peut devenir un signal important pour faire avancer la transition vers l’offensive ouvrière sur un large front.

Tandis qu’en France et en Espagne le droit de grève légal existe, les ouvriers en Allemagne doivent encore lutter pour obtenir le droit intégral, universel et légal. Notamment les carnets de commandes bien remplis rendent le groupe vulnérable.

 

Pour une perspective révolutionnaire !

 

Le MLPD travaille dans plus de 450 villes en Allemagne, 70 % de ses membres sont des ouvriers ou de petits employés. La part des femmes est de 40 %. Le MLPD fera tout pour organiser la solidarité et le soutien en Allemagne et au niveau international pour les  ouvriers. Il voudra aussi contribuer par ses expériences et connaissances avec les luttes des années passés au niveau des groupes Siemens, Infineon, Opel ou DaimlerChrysler. Le pouvoir dictatorial d’une poignée de monopoles internationaux de disposer de l’ensemble de la richesse sociale signifie pour de plus en plus de personnes pauvreté, destruction de l’environnement, la faim et même la guerre. A peine le programme « Power 8 » était-il connu que les cours d’actions augmentaient. Le MLPD représente la perspective révolutionnaire du véritable socialisme. Il a assimilé les expériences historiques avec les succès et les défaites du socialisme !

 

Nous proposons :

  • A l’échelle européenne: lutte pour chaque poste de travail et emploi-formation !
  • Solidarité avec la lutte du personnel d’EADS/Airbus !
  • Le programme de maximalisation des profits d’EADS, Power8, doit être supprimé !
  • Pour un droit de grève intégral, universel et légal !
  • L’avenir appartient aux ouvriers – l’avenir appartient au véritable socialisme !
  • Prolétaires  de tous les pays, unissez-vous !
  • Renforcez le MLPD- le parti ouvrier de l’avenir !

 

Chers collègues,

Nous vous souhaitons une lutte couronnée de succès. Vous pouvez compter sur nous !

 

Sur ordre du

Comité Central du MLPD

 

Reinhard Funk

 

* cette déclaration sortira sous peu également en anglais et en espagnol sur: www.rf-news.de  

07:45 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.