29/03/2007

27/03/2007: Britanniques contre embargo imposé par les États-Unis contre Cuba ...

-----Message d'origine-----
De : frances-bounces@ain.cu [mailto:frances-bounces@ain.cu] De la part de Info-Cuba
Envoyé : mardi 27 mars 2007 22:37

Cc :
jsi@ain.cu
Objet : [Frances] Britanniques contre embargo imposé par les États-Unis contre Cuba

 

ACN Britanniques contre embargo imposé par les États-Unis contre Cuba

 

La Havane, 27.03.07 (ACN)  L'embargo toujours redoublé par les

États-Unis contre Cuba a créé un sérieux problème à la chaîne hôtelière

   Hilton dont la filiale britannique est l'objet de protestations et

d'appels au boycottage par des politiciens, parlementaires,

syndicalistes et des mebres du mouvement de solidarité avec l'Île.

 

Cette réaction, d'après le journal Granma, est due à une déclaration de

cette filiale britannique qui annonce qu'elle pourrait interdire les

fonctionnaires cubains de descendre à ses hôtels en accomplissement de

la loi  Helms-Burton  dont la juridiction Washington tente d'imposer au

reste du monde.

 

Ceci a provoqué une vague de protestations au Royaume Uni où le

Parlement a été saisi d'un motion signée par 110 législateurs qui

dénonce la violation des lois britanniques contre la discrimination

ainsi que les sauvegardes de l'Union européenne contre

l'extraterritorialité de la loi Helms-Burton.

 

Devant la pression générale, Simon Vicent, président du Groupe pour la

Grande Bretagne et l'Irlande a envoyé une lettre aux parlementaires

dans laquelle il avoue que ladite filiale fait face à un problème légal

entre les lois britanniques et celles étatsuniennes.

Vicent veut y remédier et pour cela a demandé aux autorités de

Washington de faire une exception concernant le respect des sanctions

selon lesquelles il est interdit aux fonctionnaires cubains de

descendre à leurs hôtels, ce qui a suscité la colère des citoyens. Pour

Rob Millar, directeur de la campagne de solidarité avec Cuba, la

réaction de la Hilton est ambigüe, donc les protestations

continueraient, d'autre part Dave Prentis secrétaire général de la

centrale syndicale Unison, la plus grande du pays,  qui regroupe plus 

d'un million d'adhérents, a lancé un appel lui aussi en vue du boycottage

de la chaîne.

 

La chaîne Hilton ne s'attendait pas à ce que le rejet augmenterait à

Londres et dans d'autres lieux du Royaume Uni qui maintenant fait

reculer aux anciennes positions.

 

MMF

Agence Cubaine d'Information

 

 

 

Rechazan británicos bloqueo de EE.UU. contra Cuba

 

 

 

 

_______________________________________________

Frances mailing list

Frances@ain.cu

http://ainch.ain.cu/mailman/listinfo/frances

13:37 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.