22/04/2007

19/04/2007: LIBERTE POUR NOTRE AMI ET CAMARADE FLORIMOND !...

Ce n’ est pas à Cuba : c’ est en France, en Euro-dictature capitaliste … !

RoRo

 

De : Coordination Nationale des Sans Papiers [mailto:coordnatsanspap@wanadoo.fr]
Envoyé : jeudi 19 avril 2007 11:58

Objet : Fw: LIBERTE POUR NOTRE AMI ET CAMARADE FLORIMOND !

 

 

----- Original Message -----

From: Coordination Nationale des Sans Papiers

Sent: Thursday, April 19, 2007 11:56 AM

Subject: LIBERTE POUR NOTRE AMI ET CAMARADE FLORIMOND !

 

SANS PAPIERS

en lutte>>>coordination nationale

 

 

         LIBERTE POUR NOTRE AMI ET CAMARADE FLORIMOND !

 

 

Le 11 novembre 2006, 200 manifestants soutenus par des passagers font libérer d’un avion le papa sans papiers algérien de deux enfants qui devait être expulsé.

 

Florimond Guimard, instituteur et militant de RESF Marseille traîné devant le tribunal d’Aix en Provence le 20 avril prochain pour avoir participé à cette action de solidarité. C’est un scandale qui repose la question du « délit de solidarité ». Protester contre les expulsions devient un « crime » dans le pays berceau des droits de l’homme, c’est intolérable et liberticide.

 

Les Républicains de 1793 soutenaient le droit absolu à la révolte contre l’injustice et les atteintes aux libertés individuelles et collectives. Les forfaitures politico-judiciaires ou policières se multiplient dangereusement éclaboussant du coup les valeurs et les fondements démocratiques de la France que nous aimons : Une course poursuite policiers/jeunes débouche sur la tragédie de la mort de Zyed et Bouna dans un transformateur électrique; Taoufik Amiri disparaît après avoir été arrêté par des policiers, son cadavre est ensuite repêché dans un cours d’eau du côté de Nantes; le corps brûlé d’Ibrahima Sylla, jeune étudiant guinéen, est retrouvé à Marseille; un contrôle de ticket d’un demandeur sans papiers tourne à l’émeute avec affrontement avec la police durant 7 heures à la gare du nord; des photos circulent sur internet montrant des policiers casseurs à la gare du nord lors de ce drame; le carré juif du cimetière de Lille Sud est profané; un Mirage F1 français s’écrase au Tchad et presque au même moment Issa demandeur d’asile tchadien est expulsé, emprisonné et torturé à Djaména, capitale du Tchad; un demandeur d’asile Sri Lankais est expulsé de France et assassiné par 6 balles dans son pays; des parents, des enseignants et la directrice d’école de la rue Rampal à Paris sont molestés par la police pour arrêter un grand père chinois sans papiers venu chercher son petit fils; un étudiant guinéen, Kaba, est battu à Lille par la police parce qu’il n’avait pas ses papiers sur lui, alors que les mêmes policiers refusent de contrôler une de ses copines « blanche » qui n’avait pas non plus ses papiers sur elle.

 

Le 20 avril 2007, il faut absolument que le Tribunal d’Aix en Provence sauve l’âme de la REPUBLIQUE en rétablissant Florimond Guimard dans tous ses droits, y compris le droit de dire NON à l’injustice d’une politique de rafles dont l’irresponsabilité et l’inhumanité se manifestent aussi dans les tracasseries policières qui visent Aminata Diouf porte parole du CSP13.

 

La CNSP dit courage à Florimond et à Aminata : L’arbitraire et les fausses accusations seront cloués au pilori du combat social, citoyen, démocratique, anti-raciste que vous incarnez dans cette ville de luttes sociales qu’est Marseille. Tous au tribunal d’Aix en Provence le 20 avril 07.

 

Fait à Paris le 19/04/07  

22:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.