14/05/2007

23/04/2007: Les Etats membres de l’Union européenne ne soulèvent pas d’objection au plan américain de missiles anti-missiles au forum de l’OTAN...

60 ans après la Libération, les dirigeants et gouvernants de l’ Euro-dictature capitaliste sont toujours à la botte des Ricains.

Un envahisseur chasse l’ autre … C’ est connu !

RoRo

 

 

 

De : info@comite-valmy.org [mailto:info@comite-valmy.org]
Envoyé : lundi 23 avril 2007 17:53

Objet : Les Etats membres de l¹Union européenne ne soulèvent pas d¹objection au plan américain de missiles anti-missiles au forum de l¹OTAN

 


EU states raise no objection to US missile plan at NATO forum
Les Etats membres de l’Union européenne ne soulèvent pas d’objection au plan américain de missiles anti-missiles au forum de l’OTAN

19.04.2007 - 17:36 CET  | By Andrew Rettman
EUOBSERVER / BRUSSELS - US plans to build a shield against intercontinental missiles in Poland and the Czech republic received tacit approval from the 26 NATO member countries at a meeting on Thursday (19 April), despite opposition to the plan inside the EU and from Russia.
Les plans américains pour installer un bouclier contre les missiles intercontinentaux en Pologne et en République tchèque ont reçu une approbation tacite de la part des 26 membres de l’OTAN lors de la rencontre de jeudi dernier 19 avril, malgré l’opposition au plan à l’intérieur de l’Union européenne et de la part de la Russie.

 "There were no critical comments on the US system," NATO spokesman James Appathurai said after the first meeting of high-level NATO political representatives on the US plan, held at NATO headquarters just a few kilometres outside the EU capital, Brussels.
 
“ Il n’y a eu aucun commentaire critique du système américain” a dit le porte-parole de l’OTAN james Appathurai après la première rencontre de haut niveau des représentants politiques à propos du plan américain au quartier général de l’OTAN, à quelques kilomètres de Bruxelles.

 Out of the 26 NATO members, 22 countries are also EU member states, including Germany (which previously said the US should consult Russia more) as well as Greece and Italy (parts of which are reportedly to be excluded from the US shield coverage for technical reasons).
Sur les 26 membres de l’OTAN, 22 sont aussi membres de l’UE, y compris l’Allemagne (qui avait précédemment déclaré que les Etats-Unis devaient consulter plus avant la Russie) aussi bien que la Grèce et l’Italie (dont certaines parties devraient etre exclues du système pour des raisons techniques).

 "There was an agreement that there is a threat to Europe from missiles...Iran was named," Mr Appathurai added, after a presentation by US general, Henry Obering, using Pentagon battle management software to detail European defence scenarios with and without the shield.
“ Il y a eu un accord sur le fait qu’il existe une menace pour l’Europe en matière de missiles... L’Iran a été nommé” a ajouté M. Appathurai, après une présentation par le général américain, Henry Obering, qui a utilisé un logiciel de gestion de bataille pour détailler les scénarios de défense de l’Europe avec et sans le bouclier (anti-missile proposé).

 The NATO countries also agreed that a parallel NATO project, to build a European shield against short range missiles by 2015, should be "bolted-on" to the US shield and that both projects should give "full transparency" to Russia.
Les pays de l’OTAN ont aussi accepté un projet parallèle à celui de l’OTAN, de construire un bouclier contre les missiles à courte portée d’ici à 2015, qui devrait être “arrimé” au projet américain et offrir “ une transparence totale ” à la Russie.

 The Thursday political discussion comes ahead of a NATO foreign ministers' gathering in Oslo next week that will also debate the US shield. But Mr Appathurai underlined that NATO has no legal mandate to "interfere" in US-Poland-Czech bilateral defence plans in any case.
La discussion politique de jeudi dernier préface la réunion des ministres des affaires étrangères des pays de l’OTAN qui doit se tenir la semaine prochaine à Oslo, également sur le sujet du bouclier anti-missile américain. Mais M. Appathrai a souligné que l’OTAN n’avait aucun mandat légal pour “interférer” dans  les plans bilatéraux de la défense entre la Pologne, la République tchèque (qui ont accepté l’installation de missiles chez eux sans rien demander à personne) dans tous les cas.


EU not mentioned
L’Union européenne n’a pas été mentionnée

He added that nobody on Thursday raised the issue of discussing the US shield with EU foreign and security policy structures, despite a recent call by EU top diplomat Javier Solana to hold an EU-level debate on the subject in line with article 16 of the EU treaty on consultation.
Il a ajouté que personne, jeudi, n’a soulevé la question du bouclier US par rapport aux structures de la politique étrangère et de défense de l’UE, en dépit de l’appel récent du plus haut responsable de la diplomatie, Javier Solana, à tenir un débat de haut niveau sur le sujet, en respect de l’article 16 du traité constitutionnel européen.

 "It would be a mistake not to talk about it," Mr Solana said in the European Parliament on 29 March, amid strong criticism of the US plan by left-wing and liberal MEPs, some of whom called the shield a US plot to split Europe.
Ce serait une faute de ne pas en discuter” a dit M. Solana au Parlement européen le 29 mars dernier, de fortes critiques du plan US émanant de l’aile gauche et des libéraux parmi les Parlementaires, certains appelant le plan du bouclier un complot pour faire éclater l’Europe.

 Mr Solana has already held informal talks on the US plan with NATO head Jaap de Hoop Scheffer, but any formal cooperation between NATO and the EU in this area is made difficult by a row between Turkey and Cyprus.
M. Solana a déjà tenu des discussions informelles avec Jaap de Hoop Scheffer (secrétaire général de l’OTAN), mais toute coopération formelle entre l’OTAN et l’UE est rendue difficile par la dispute entre la Turquie et Chypre.

 NATO member Turkey has blocked EU member Cyprus from taking part in discussions on strategic security issues, such as missile defence, at monthly EU-NATO consultations, effectively limiting the consultations to talk of joint peacekeeping missions only.
La Turquie, membre de l’OTAN, a bloqué la participation de Chypre, membre de l’Union européenne, aux discussion sur les quelques de sécurité stratégique, limitant effectivement les consultations aux sujets de missions de maintien de la paix seulement.

Warsaw and Prague forging ahead
Varsovie et Prague en tête

Meanwhile, Poland has secured internal "political agreement" to launch negotiations with the US on the shield in the next few weeks, Polish prime minister Jaroslaw Kaczynski said on Wednesday. The Czech republic opened talks with the US last month.
Pendant ce temps, la Pologne a bouclé un accord interne pour lancer des négociations avec les Etats-Unis sur le bouclier dans les prochaines semaines, a annoncé mercredi le Premier ministre Jaroslaw Kaczynski. La République tchèque ouvrira des discussions avec les US le mois prochain.

 If Polish and Czech parliaments ratify the US plan by the end of this year, the system could be operational by 2012, with Washington predicting that Iran will have missiles capable of hitting the US and Europe by 2015.
Si la Pologne et la République tchèque ratifient le plan américain d’ici la fin de l’année, le système pourrait être opérationnel d’ici à 2012, Washington prévoyant que l’Iran aura des missiles capable de toucher l’Europe d’ici à 2015.

 The shield project will see 10 interceptor missiles located in underground silos in Poland operated by 200 military staff and a radar base situated in the Czech republic requiring 150 personnel.
Le projet de bouclier verra 10 missiles intercepteurs situés dans des silos en Pologne, servis par un staff de 200 militaires et une base radar située en République tchèque nécessitant 150 personnes.

 The interceptors have no warheads and work by smashing into intercontinental ballistic missiles [ICBMs] at altitudes above the earth's atmosphere, with debris burning up as it falls down to earth.
Les intercepteurs n’ont pas de têtes armées et fonctionnent en entrant en collision avec les missiles intercontinentaux en altitude, au-dessus de l’atmosphère terrestre, les débris brûlant en entrant dans l’atmosphère.

Russian hostility
l’hostilité russe

The US has taken pains to allay Russian mistrust of the project, with US officials in Moscow on Wednesday presenting a missile shield cooperation blueprint offering: Russian tours of the Polish missile silos, sharing of early-warning data and joint R&D projects on missile technology.
Les Etats-Unis ont fait des efforts pour soulager la défiance russe par rapport au projet, avec des responsables US présentant mercredi à Moscou un projet de coopération en matière de bouclier : visite russe des silos polonais, partage des données d’alerte précoce, et recherche conjointe sur la recherche et développement de la technologie des missiles.

 But on Thursday Russian first deputy prime minister and potential Putin successor, Sergei Ivanov, was quoted by the Financial Times as saying neither Iran nor North Korea have the kind of technology the US is talking about.
Mais le vice premier ministre  et successeur potentiel de Vladimir Poutine, Sergaï Ivanov, a été cité jeudi par le Financial Times, soulignant que l’Iran ni la Corée du Nord ne disposaient de la sorte de technologie dont parlent les Américains.

 "Since there aren't and won't be ICBMs, then against whom is this system directed? Only against us," he said.
“ Puisqu’il n’a pas et n’y aura pas d’ICBM, alors contre qui est tourné ce système ? Seulement contre nous” a-t-il dit.

 "Frankly, I don't see how we could be more open [with Russia]," a US diplomat at the Thursday NATO meeting said. "Russia is trying to sow disunity inside the EU by using the new member states," an EU diplomat from one of the new member states added.

Franchement, je ne vois pas comment nous pourrions être plus ouverts”, a dit un diplomate US jeudi lors de la réunion de l’OTAN. “ La Russie est en train d’essayer de semer la discorde dans l’Union européenne en utilisant les nouveaux Etats-membres”, a dit aussi l’un des diplomates des nouveaux Etats-membres.
Back
To the top


© 2007 EUobserver, All rights reserved

 

 

Roger ROMAIN –  candidat Ptb+ au Sénat le 10 juin 2007 - B6180 Courcelles

19:42 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.