29/05/2007

24/05/2007: La décision du gouvernement vénézuélien de ne pas renouveler le permis de diffusion du poste «RCTV» est légitime...

Sujet: PC du Chili - Appuyons Venezuela non-renouvellement RCTV
Date: Thu, 24 May 2007 13:44:23 -0400
De: Antonio Artuso <pueblo@sympatico.ca>
Pour: 00-artusoantonio <pueblo@sympatico.ca>



Abonnement, désabonnement, changement d'adresse, commentaires : pueblo@sympatico.ca

To subscribe or unsubscribe, to send your new address or your comments: pueblo@sympatico.ca

Para suscribirse o de-suscribirse, enviarme su nueva dirección o sus comentarios: pueblo@sympatico.ca


 

[FRANÇAIS] + [ESPAÑOL]

 

 

Parti communiste du Chili - La décision du gouvernement vénézuélien de ne pas renouveler le permis de diffusion du poste «RCTV» est légitime - Mercredi 23 mai 2007

 

Partido Comunista de Chile -  Es legítima la no renovación de permiso de transmisión a “RCTV” adoptada por Venezuela - Declaración: miércoles 23 de mayo de 2007

 


 

[FRANÇAIS]

 

http://www.solidnet.org

Le réseau de solidarité «SolidNet» diffuse les nouvelles, les documents et les appels à l'action que lui envoient des partis communistes et ouvriers du monde entier.

La responsabilité du contenu de chaque message revient au parti qui l'a diffusé.

Pour vous inscrire sur notre liste d'envois, pour des informations ou pour vous désabonner écrivez à : info@solidnet.org

 

 

----- Original Message ----- From: SolidNet - Sent: Thursday, May 24, 2007 8:17 AM

Subject: CP of Chile, About the RCTV [Sp.]

 

Parti communiste du Chili - Sur la RCTV [Fr]

-------------------------------------------------

Source : Parti communiste du Chili, mercredi 23 mai 2007

http://www.pcchile.cl/ , mailto:cripcch@entelchile.net

==================================================

 

La décision du gouvernement vénézuélien de ne pas renouveler le permis de diffusion du poste «RCTV» est légitime.

 

Le Comité bolivarien de solidarité avec le Venezuela a convenu, lors de sa dernière réunion extraordinaire, d'exprimer sa solidarité envers le gouvernement et le peuple du Venezuela, pour la décision qu'ils ont prise de ne pas renouveler le permis de diffusion de l'entreprise RCTV.

 

La procédure adoptée à cette fin est conforme à la Constitution et aux lois que le Venezuela s'est données dans l'exercice de sa souveraineté.  Celles-ci ne diffèrent en rien des dispositions existant dans les législations des pays les plus divers, y compris celles du Chili, au moyen desquelles l'État règlemente les concessions d'ondes de transmission.

 

Dans le cas particulier du Venezuela, la RCTV a systématiquement violé le droit de la population du pays d'être, en pleine liberté, informée objectivement sur les questions d'intérêt national et international, car cette entreprise a joué, même avant l'arrivée de Hugo Chávez Frías à la présidence du pays, le rôle d'instrument de distorsion du processus démocratique et révolutionnaire que vit ce pays.

 

La RCTV a adopté des orientations favorables aux intérêts du gouvernement Bush, alors que ce dernier cherche à renverser le gouvernement légitime du Venezuela.  Celui-ci, en plus de l'appui de son peuple, jouit de la solidarité et de la sympathie de l'Amérique latine.  La RCTV a beaucoup de toupet de protester et d’affirmer qu’elle a été privée de sa liberté d’expression ou de respect envers sa liberté d'opinion alors qu'elle s'est comportée, en tant que média, comme un mercenaire.

 

Nous, Chiliens et Chiliennes, qui avons subi un régime de dictature militaire pendant dix-sept années, connaissons bien comment fonctionnent les médias des grandes entreprises.  Ces médias ne favorisent que les auteurs de coups d'État, ils se mettent au service des secteurs qui violent les droits de la personne et les libertés publiques, ils mentent et reçoivent des fonds de l'impérialisme, et deviennent, pour servir ce dernier, des traîtres à leur propre patrie.

 

Ces derniers jours, après plus de 25 ans, la Commission d'éthique du Collège national de journalistes, a expulsé deux journalistes.  Faisant fi de tout critère d'objectivité, ils avaient endossé le pinochetisme en fabriquant, pour leur média qui les autorisaient à le faire, une version mensongère sur des personnes assassinées en prison.  Les deux journalistes avaient affirmé que celles-ci étaient mortes au combat en affrontant des personnes que ces journalistes ont décrit comme étant des agents des forces de l'ordre.

 

C'est avec raison que la Communauté européenne n'a pas traité, cette fois, de la question de la suspension du permis de transmission de la RCTV, pour éviter, comme elle l'a affirmé, d'«intervenir dans des questions exclusives relatives à la souveraineté du Venezuela».

 

Le Comité bolivarien de solidarité avec le Venezuela invite toutes les personnes qui appuient le processus démocratique et révolutionnaire du Venezuela à exprimer leur solidarité dimanche prochain, à 11 heures devant l'Ambassade du Venezuela au Chili, située rue Bustos 2021, près de Pedro de Valdivia, dans la commune de Providencia.

 

Comité bolivarien de solidarité avec le Venezuela

 

Santiago, le 23 mai 2007

 

*Fin de l'article*

 

Abonnement / désabonnement : info@solidnet.org

 

Site Internet :                                        http://www.solidnet.org

 

 

[ESPAÑOL]


 http://www.solidnet.org 

News, documents and calls for action from communist and workers’ parties. The items are the responsibility of the authors.

Join the mailing list: info/subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org

 

 

----- Original Message ----- From: SolidNet - Sent: Thursday, May 24, 2007 8:17 AM

Subject: CP of Chile, About the RCTV [Sp.]

 

CP of Chile, About the RCTV [Sp.]

-------------------------------------------------

From: Communist Party of Chile, Wednesday, May 23, 2007

http://www.pcchile.cl/ , mailto:cripcch@entelchile.net

==================================================

 

Es legítima la NO RENOVACION de permiso de transmisión a “RCTV” adoptada por VENEZUELA

 

El Comité Bolivariano de Solidaridad con Venezuela, acordó  en su  última  reunión extraordinaria expresar su solidaridad con el gobierno y el pueblo de Venezuela, por la decisión adoptada de no renovar la autorización de  las transmisiones de la empresa RCTV.

 

El procedimiento adoptado para tal fin se ajusta a la Constitución y las leyes que Venezuela se ha dado  soberanamente y en nada difieren, de las existentes en las legislaciones de los más diversos países y en Chile, en que el Estado regula las concesiones de ondas de transmisiones.

 

Se  da en el caso Venezolano en particular, que RCTV, ha violado en forma sistemática, la plena libertad que tiene la opinión pública de su país y la  internacional de ser objetivamente informada, siendo desde antes de la asunción del Presidente Hugo Chávez Frías, un instrumento distorsionador del proceso democrático y revolucionario, que se vive  en ese país.

 

RCTV tomó el camino proclive a los intereses del gobierno de Bush, empeñado en derrotar al Gobierno legítimo de Venezuela, que cuenta por otra parte con la solidaridad y la simpatía de América Latina. Es una desvergüenza, que RCTV reclame falta de libertad de expresión o de respeto a la libertad de opinión, cuando se ha comportado como medio de comunicación mercenario.

 

 Nosotros los  chilenos que sufrimos el régimen de dictadura militar por 17 años, sabemos del actuar de los medios de las grandes empresas, que no sólo favorecen a los golpistas, sino que se ponen al servicio de las violaciones a  los derechos humanos y las libertades públicas, mintiendo y recibiendo el financiamiento  del imperialismo que los convierten en  traidores a sus patrias.

 

En estos días, tras más de 25  años, el Colegio Nacional de Periodistas, en su Comisión de ética, ha  expulsado a dos  periodistas que saliéndose  de la objetividad, se entregaron al pinochetismo, montando  en sus medios que los autorizaron, una versión mentirosa, sobre detenidos asesinados, haciéndolos pasar como muertos en combate,  contra las que llamaba fuerzas de orden.

 

Con razón la Comunidad Europea, por esta vez, no aceptó referirse a la suspensión de las transmisiones de la RCTV, porque de  hacerlo – señaló –“intervendría en asuntos privativos de  la soberanía de Venezuela“.

 

El Comité Bolivariano de Solidaridad  con Venezuela invita a todos los amigos del proceso democrático y revolucionario de Venezuela a expresar su solidaridad  el próximo domingo a las 11 horas frente a la sede de la Embajada de Venezuela en nuestro país ubicada en Bustos 2021, por Pedro de Valdivia, en la comuna de Providencia.

 

Comité Bolivariano de Solidaridad con Venezuela

 

Santiago, 23 de mayo de 2007

 

*End*

 

subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org,

http://www.solidnet.org

 

18:09 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.