23/07/2007

31/05/2007: ça bouge à Cuba... révolution énergétique ...

Sujet: ça bouge à Cuba... révolution énergétique
Date: Thu, 31 May 2007 08:58:55 EDT
De: Xarlo@aol.com
Pour :: Xarlo@aol.com


 
REVOLUTION ÉNERGÉTIQUE
Installation de groupes électrogènes diesel capables de fabriquer plus de 1 300 MW

PAR LILLIAM RIERA, de Granma international

Deux ans à peine après le début de sa Révolution énergétique, Cuba a installé dans 110 des 169 communes du pays des groupes électrogènes diesel capables de fabriquer, au total, 1.307 MegaWatt (MW) d'électricité, lesquels fonctionnent selon les besoins durant les heures de pointe de la demande, a annoncé la ministre de l'Industrie de base (MINBAS), Yadira Garcia Vera.

La nation entreprend, en outre, un programme qui devrait s'achever en 2008, qui consiste à installer d'autres batteries utilisant le mazout et travaillant en régime de base - 24 heures sur 24 - , lesquelles pourront produire 1 770 MW, selon les explications de la ministre du MINBAS lors de la 5e Conférence internationale de l'Energie renouvelable, Économie d'énergie et Éducation énergétique, qui s'est déroulée à La Havane en présence de 300 délégués, dont 100 étrangers en provenance de 28 nations.

Selon les informations données, plus de 3 000 petits groupes électrogènes ont été installés dans des centres vitaux de l'économie, de la santé et des services.

Avec l'installation de ces groupes électrogènes le pays met en ouvre un mécanisme de production électrique répartie sur tout le pays dont les principaux avantages sont : la réduction des pertes dans la distribution, grâce à une production réalisée à proximité des consommateurs; sa faible consommation d'énergie ; la grande facilité pour l'installation et la mise en marche, sans compter qu'une défaillance du système n'a aucune conséquence sur le système électro-énergétique national.

La répartition de la production sur le territoire garantit ainsi la sécurité énergétique du pays et la vitalité de l'économie et de la société même en cas de catastrophe naturelle ou d'autre situation d'urgence.

LA RÉPARATION DU RÉSEAU ÉLECTRIQUE EFFECTUÉE À 70%

La réparation de tout le réseau électrique du pays, très détérioré, est un autre grand programme en cours, prévu pour 3 ans, et ayant bien avancé puisque 70% du programme a été effectué, a annoncé Garcia Vera.

Ce programme permettra la suppression de 14 000 zones de basse tension, la réduction du temps de coupure de courant par consommateur de 170 à 10 heures par an, et la diminution de l'ordre de 9% des pertes lors de la distribution.

Le programme comprend des travaux de grande ampleur, comme le remplacement, par des technologies de pointe, de plus d'un million de compteurs et de 3 050 884 disjoncteurs dans les logements connectés au réseau électrique qui le nécessitent, ainsi que le changement de 1 516 039 raccordements électriques d'alimentation de logements, de 116 134 poteaux électriques et de 21 293 kilomètres de lignes de transmission et de distribution par des câbles conducteurs de plus gros calibre, a déclaré la ministre.

On a également appris la reprise, le développement et la modernisation de la production nationale de transformateurs électriques, de poteaux électriques en béton, et de câbles électriques en cuivre, ainsi que l'introduction de nouvelles technologies comme les câbles électriques en aluminium.

La ministre du MINBAS a signalé que plus de 10 millions d'ampoules incandescentes et d'autres appareils électroménagers avaient été remplacés par d'autres appareils standards plus efficients, rigoureusement sélectionnés, essayés à petite échelle puis diffusés ensuite dans tout le pays, tant chez les particuliers que dans les entreprises. Voilà d'autres programmes ayant un fort impact économique et qui sont aussi porteurs d'une profonde justice sociale.

La ministre a rappelé que, à la date d'aujourd'hui, un million de ventilateurs, 100 000 téléviseurs, 110 000 airs conditionnés et 1 431 979 réfrigérateurs avaient été changés. De plus, 200 000 pompes à eau utilisables dans des logements de un à deux étages ; 23 852 dans des immeubles de 3 à 5 et 2 671 pompes dans des conduites d'eau.

PLUS DE 2,5 MILLIONS DE FAMILLES CUISINENT À L'ÉLECTRICITÉ

Une des mesures ayant eu le plus fort impact social a été, sans aucun doute, la distribution à la population de plus de 10 millions d'équipements électriques, qui constituent le module de cuisine électrique. Lors de cette première étape, ce programme a permis à 2 600 000 familles, soit 80% des familles cubaines, d'éviter d'utiliser les combustibles traditionnels pour faire la cuisine, comme le kérosène, très coûteux et nocif pour la santé.

L'Etat propose à tous les secteurs de la population des crédits aux conditions avantageuses pour l'achat de ces équipements, en permettant le remboursement des prêts à différents termes, selon le revenu de chaque famille.

Le gouvernement a également réalisé une campagne de communication et d'éducation visant à prendre conscience de l'économie d'énergie au niveau national.

En outre, elle a signalé que Cuba mène actuellement un programme de prospection géologique, pétrolière et gazière, à la fois sur l'île et dans la zone exclusive qu'elle possède dans le golfe du Mexique, explorations auxquelles participent de nombreuses compagnies pétrolières internationales de renom.

Dans le même temps, de nombreux efforts sont fournis pour développer les énergies renouvelables, champ dans lequel, on peut déjà observer quelques résultats, a déclaré la ministre.

4 000 LIEUX ISOLÉS DANS LES ZONES MONTAGNEUSES ÉLECTRIFIÉS GRÂCE À DES PANNEAUX SOLAIRES

On a appris que 4 000 lieux isolés dans des zones montagneuses et d'autres lieux difficilement accessibles, ont été électrifiés avec des panneaux solaires, ce qui permet d'y installer des appareils médicaux améliorant les services de santé, ainsi que des équipements audio-visuels au service de l'éducation et de la culture de la communauté.

En ce qui concerne l'énergie éolienne, Garcia Vera a rappelé l'inauguration récente d'un parc éolien dans la commune spéciale de l'Ile de la Jeunesse, qui s'ajoute à celui qui existe déjà à Turiguano, et il a ajouté qu'on travaillait actuellement à la mise en place d'un autre parc de ce type.

Même si l'île ne dispose pas de ressources fluviales importantes, il existe un programme de construction de petits barrages hydro-électriques qui a permis de fournir de l'électricité à 35 000 familles habitant dans des zones montagneuses isolées et leur garantir l'accès à des services similaires à ceux permis par une électrification par panneaux solaires.

On étudie aussi, l'utilisation de la biomasse, de l'énergie des marées et de l'énergie géothermique, entre autres.

En ce qui concerne la production d'éthanol, la ministre a expliqué que les autorités du secteur la prenaient en compte et l'appuyaient, dans la perspective exprimée et défendue par le président Fidel Castro: oui, dans la mesure où cela n'enlève pas la nourriture de la bouche des pauvres d'Amérique et du monde, au profit des estomacs de métal des voitures des riches du Premier monde, et que les cultures ne sont pas faites sur des terres réservées à la culture d'aliments ou d'autres productions économiquement rentables pour les peuples, créant de l'emploi et bénéficiant à l'ensemble de la société.
 

22:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.