08/08/2007

07/08/2007: Les pertes US en hausse en Irak où la crise politique s'aggrave ...

 -------- Message original --------

Sujet: IRAK NOUVEAU VIETNAM
Date: Tue, 7 Aug 2007 20:04:00 +0200 (CEST)
De: FISCHER BERNARD <fischer02003@yahoo.fr>


Les pertes US en hausse en Irak où la crise politique s'aggrave
 
Par Ross Colvin Reuters - Mardi 7 août, 14h52
 
BAGDAD (Reuters) - Quatre soldats américains ont encore été tués lundi en Irak, où les pertes de l'US Army se montent déjà à 21 hommes pour la première semaine du mois d'août et atteignent 3.682 morts depuis le début de la guerre, en mars 2003.
Cette détérioration de la situation militaire, en dépit des 30.000 hommes qu'ils ont dépêchés en renfort cette année en Irak, préoccupent les Etats-Unis, qui s'impatientent face à l'incapacité du Premier ministre de Nouri al Maliki à avancer sur la voie d'une réconciliation nationale. 
 
Bien au contraire, la coalition à dominante chiite de Maliki s'étiole au fil des semaines avec les défections successives des fidèles de l'imam radical Moktada Sadr en avril, du principal bloc sunnite la semaine dernière et des membres de l'alliance laïque de l'ancien Premier ministre Iyad Allaoui lundi. 
 
Ce sont désormais 17 des 37 ministres de la coalition qui ont quitté ou boycottent le gouvernement, accusant Maliki de ne tenir compte de leurs points de vue respectifs et parfois contradictoires sur la conduite des affaires du pays. 
 
La mouvance chiite de Sadr exige la fixation d'un calendrier de retrait de l'US Army, les sunnites réclament un vrai droit de regard sur les affaires de sécurité et le groupe d'Allaoui demande l'arrêt de l'épuration visant les anciens baassistes et l'éviction des éléments extrémistes religieux au sein des forces de sécurité. 
 
Tandis que la crise politique s'aggrave et que le mois d'août s'annonce comme un des plus meurtriers depuis un an pour les troupes américaines, le moment de vérité approche pour le président George Bush, qui a promis de faire le mois prochain le point sur la situation en Irak devant un Congrès hostile qui réclame un début de retrait des "boys" dans les mois à venir.

19:00 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.