17/09/2007

15/09/2007: Lettre ouverte de Maires des Hauts-de-Seine entrés en Résistance contre des méthodes qui leur rappellent Vichy....

 -------- Message original --------
Sujet: Lettre ouverte de Maires des Hauts-de-Seine entrés en Résistance contre des méthodes qui leur rappellent Vichy
Date: Sat, 15 Sep 2007 18:08:09 +0200
De: Gilbert Leonard <gleonard@laposte.net>


Paris le 15 septembre 2007,

Lettre ouverte de Maires des Hauts-de-Seine entrés en Résistance contre des méthodes qui leur rappellent Vichy.

Dans la lettre ouverte ci-dessous datée du 13 septembre 2007 et adressée à Hortefeux, Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du codéveloppement [le MIIIN & Cie, le Ministère qui mine la France de l'intérieur],
Plusieurs maires des Hauts-de-Seine dénoncent les méthodes Hortefeux dictées par Nicolas Sarkozy.
Extraits:
" Nous sommes indignés qu'un Ministre enjoigne aux Préfets de menacer les Maires de poursuites judiciaires pour les initiatives prises en faveur de la reconnaissance de chacun.
Cela rappelle trop des méthodes employées en d’'autres temps à l’'égard des Maires et des Préfets.
"

Ces Maires ont décidé de rentrer en Résistance contre un régime non pas de Rupture, mais de "Retour débridé à l'époque des vieux démons qui a bel et bien existé en France ".
Retour "sans complexe" démontré par les récentes rafles d'immigrés, les expulsions locatives de familles démunies, voire handicapées.
Le vote en commission des lois, ce même 13 septembre, de l'amendement discriminatoire et à caractère raciste [selon les mots mêmes du maire UMP Etienne Pinte] sur les tests ADN à l'encontre plus particulièrement des Africains en est encore une preuve flagrante.
Le Ministre explique avoir "pris connaissance d’un amendement accepté en commission. Aucun sujet ne doit être tabou". L'actualité précise chaque jour sa pensée et celle du régime en place "aucun sujet n'est tabou, sauf ..."

On ne résiste pas contre des lois et des pratiques qui n'existent pas,
On résiste contre les lois et pratiques abjectes qui existent,
Il n'y a que les Dictatures qui interdisent et punissent toute résistance à leurs lois et pratiques.
La Résistance, la vraie, est un Devoir; elle ne s'accommode pas des lois et pratiques inhumaines.

Gilbert Léonard

-------- Message original --------
Sujet: RE.D.I.D Lettre ouverte au Ministre de l’Immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du codéveloppement
Date: Fri, 14 Sep 2007 17:43:23 +0200 (CEST)
De: DIABATE Sekou <iacd001@yahoo.fr>
Répondre à :: redid_ani@yahoogroupes.fr
Pour :: REDID <redid_ani@yahoogroupes.fr>


 

Lettre ouverte au Ministre de l’'Immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du codéveloppement
« Nous ne sommes pas à  vos ordres »
Monsieur le Ministre,
Vous rappelez actuellement à l’'ordre les Préfets des départements dont « les résultats doivent être améliorés en termes de reconduites à la frontière ». Certains Préfets ont d'’ores et déjà écrit aux Maires pour les « mettre en garde » contre toutes les initiatives de solidarité avec les sans papiers, comme les parrainages, qu'’ils pourraient soutenir sur le territoire de leur commune.
Nous, Maires de Bagneux, Chaville, Clamart, Clichy-la-Garenne, Gennevilliers, Fontenay-aux-Roses, Nanterre, Malakoff, rappelons que nous menons des actes citoyens pour protéger les habitants qui vivent, travaillent, étudient dans nos communes.
Nous sommes les Maires de tous, quelles que soient la nationalité ou l’origine, et notre rôle est d’aider chacun à trouver sa place au sein de notre société commune : le pays des droits de l'Homme.

Nous sommes indignés qu'un Ministre enjoigne aux Préfets de menacer les Maires de poursuites judiciaires pour les initiatives prises en faveur de la reconnaissance de chacun.
Cela rappelle trop des méthodes employées en d'autres temps à l'égard des Maires et des Préfets.
Votre vision obsessionnelle du chiffre en matière de politique d’immigration est d’autant plus condamnable que ce sont des êtres humains qui sont en jeu, alors même que vous n’éprouvez pas la même exigence vis à vis d’objectifs chiffrés fixés par la loi –pensons à la loi SRU- pour permettre le droit au logement !
Nous appelons tous les élus locaux à réagir avec détermination face à cette tentative de mise au pas et à nous rejoindre dans l'affirmation des libertés et des valeurs démocratiques de notre République.
                                  
Marie Hélène AMIABLE
Maire de Bagneux
Députée des Hauts-de Seine
Jacques BOURGOIN
Maire de Gennevilliers
Conseiller général des Hauts-de-Seine
Pascal BUCHET
Maire de Fontenay-aux-Roses
Conseiller général des Hauts-de-Seine
 
Gilles CATOIRE
Maire de Clichy-la-Garenne
Conseiller général des Hauts-de-Seine
Patrick JARRY
Maire de Nanterre
Philippe KALTENBACH
Maire de Clamart
Conseiller régional d’Ile-de-France
Jean LEVAIN
Maire de Chaville
Conseiller général des Hauts-de-Seine< /o>
Catherine MARGATE
Maire de Malakoff
Conseiller général des Hauts-de-Seine
           
A consulter sur notre site (www.iacd-news.org) à la rubrique « Droit de réponse »
 
Cordialement, Sékou

21:25 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, courcelles, histoire, actualite, france, politique, democratie, liberte, capitalisme, euro-dictature | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.