03/11/2007

02/11/2007: L'auteur de faux renseignements ayant 'justifié' (?) la guerre en Irak identifié...

 -------- Message original --------

Sujet: AFP / CBS 60mn: L'auteur de faux renseignements ayant justifié la guerre en Irak identifié
Date: Fri, 02 Nov 2007 11:39:34 +0100
De: Gilbert Leonard <gleonard@laposte.net>




-------- Message original --------
Sujet: RE.D.I.D L'auteur de faux renseignements ayant justifié la guerre en Irak identifié
Date: Fri, 2 Nov 2007 11:14:02 +0100
De: linala@club-internet.fr


L'auteur de faux renseignements ayant justifié la guerre en Irak identifié
(TV)

USA-Irak-renseignement-armes LEAD

02-11-2007 00:09:52
Pays : USA

NEW YORK, 1 nov 2007 (AFP) - La chaîne américaine CBS a affirmé jeudi
avoir identifié l'homme dont les renseignements erronés sur des armes
biologiques en Irak ont été utilisés par les Américains pour justifier
l'intervention dans le pays.

Selon l'émission "60 minutes", cet homme est un transfuge irakien du nom
de Rafid Ahmed Alwan, arrivé dans un centre de réfugiés en Allemagne en
1999.

Les auteurs de l'émission affirment qu'après deux ans d'enquête, ils ont
découvert que M. Alwan avait menti en disant être un ingénieur en chimie
en charge d'un site fabriquant des armes biologiques. Il aurait agi dans le
but d'accélérer sa demande d'asile en Allemagne.

Selon eux, M. Alwan aurait effectivement fait des études de chimie, mais il
était loin d'être un expert. Il aurait également travaillé dans une société de
production de la télévision irakienne où il aurait été accusé de vol.

M. Alwan a fourni aux services de renseignements allemands une
description fidèle du site irakien en question parce qu'il y avait
effectivement travaillé, mais pas en tant que responsable d'un programme
d'armement biologique, disent les journalistes.

Selon "60 minutes", il aurait en outre amélioré son récit en affirmant que
12 employés avaient été tués par des agents biologiques au cours d'un
accident sur le site.

Des résumés de ses entretiens avec les services de renseignement
allemands avaient été envoyés à la CIA, et étaient devenus un des piliers
de la décision américaine d'intervenir en Irak, selon l'émission, qui ajoute
que ces informations ont été transmises au secrétaire d'Etat de l'époque
Colin Powell pour être utilisées au cours d'un discours majeur aux Nations
Unies justifiant l'intervention.

Le 5 février 2003, soit 15 jours avant le début du conflit, Colin Powell,
avait déclaré devant le Conseil de sécurité de l'ONU: "Il ne peut y avoir
aucun doute que Saddam Hussein a des armes biologiques et la capacité
d'en produire rapidement plus, beaucoup plus".

Les journalistes affirment également avoir obtenu une copie d'une lettre
du chef des services de renseignement allemand adressée à l'ancien
directeur de la CIA George Tenet, affirmant que M. Alwan semblait
crédible mais qu'il n'y avait pas moyen de vérifier ses affirmations.

Un porte-parole de M. Tenet a affirmé à "60 minutes" que ce dernier
n'avait jamais vu ce document.

Des responsables de la CIA, dont certains de haut rang, ont indiqué aux
journalistes avoir exprimé très rapidement leurs réserves sur la véracité
du témoignage de M. Alwan.

Ce témoignage s'est effondré quand des agents de la CIA lui ont présenté
des preuves montrant qu'aucune trace d'armes biologiques n'avait été
découverte sur le site en question.

Rafid Ahmed Alwan vivrait aujourd'hui en Allemagne sans doute sous un
nom d'emprunt.

"Il s'agissait d'un type qui essayait principalement d'avoir son titre de
séjour en Allemagne, et utilisant le système comme il le pouvait", a
déclaré aux journalistes l'ancien responsable de la CIA Tyler Drumheller.

L'émission sera diffusée dimanche aux Etats-Unis.

jah/chl/cel ef.tmf AFP 020009 NOV 07

22:41 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.