21/11/2007

11/09/2007: 11 septembre: l'Amérique sur le banc des accusés ...

 -------- Message original --------

Sujet: LA PRAVDA EXISTE ENCORE
Date: Tue, 11 Sep 2007 22:07:45 +0200 (CEST)
De: FISCHER BERNARD <fischer02003@yahoo.fr>


11 septembre: l'Amérique sur le banc des accusés

(Komsomolskaïa Pravda)

 

 
 
Mardi, 130 ingénieurs et architectes d'Auckland (Californie) présenteront au Congrès américain une version des événements tragiques du 11 septembre 2001 qui risque de faire sensation. Selon eux, les tours jumelles du World Trade Center, cibles de l'attaque de deux avions pilotés par des terroristes kamikazes, se sont effondrées à la suite d'une "démolition contrôlée" au moyen d'explosifs.

"Nous arrivons à une conclusion terrifiante: l'attentat aurait pu être organisé et orchestré par quelqu'un au sein du gouvernement américain", a déclaré Richard Gage, membre de l'Institut américain des architectes et principal auteur d'un appel à lancer une nouvelle enquête qui sera adressé au Congrès.

Les experts russes considèrent qu'il s'agit d'une version tout à fait vraisemblable.

Il ne faut pas exclure la version selon laquelle la tragédie du 11 septembre aurait été orchestrée par les services secrets américains, estime Victor Baranets, ancien conseiller du chef d'État-major général des Forces armées russes. On peut supposer que les dirigeants américains en auraient eu besoin pour justifier leur nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme. Ils auraient pu également atteindre ainsi d'autres objectifs stratégiques: pénétrer en Afghanistan et en Irak et promouvoir les idées patriotiques aux États-Unis.

L'opération aurait pu se dérouler selon un scénario mixte: des avions pilotés par des kamikazes devaient attaquer les tours déjà minées. On essaie de nous persuader que les pilotes musulmans se sont préparés à l'attaque en six mois. N'importe quel pilote vous dira qu'il est impossible de former un équipage capable d'effectuer des manoeuvres aussi complexes sur une période aussi courte. Pour cela, la formation devait durer au moins un an et demi.

Deuxièmement, il est impossible de croire que les services secrets américains n'aient pas remarqué la concentration inquiétante de pilotes musulmans au sein des équipages de Boeing, d'autant plus que les autorités parlaient constamment de la menace islamiste. Certaines personnes ont sans doute fermé les yeux sur les faits ou ont dirigé ce processus.

Mais même un scénario parfaitement bien rodé ne pouvait pas garantir le succès à 100%. L'avion qui devait attaquer le Pentagone a effectivement raté sa cible. Qui plus est, il était impossible d'apporter des explosifs au Pentagone alors qu'il était très facile de le faire dans les tours jumelles du WTC où des travaux de réparation se déroulaient en permanence. Il suffisait d'apporter quelque 400 kg de TNT ou de plastic en les faisant passer pour des matériaux de construction et de les activer au moyen d'un portable. Les tours se sont effondrées verticalement. Or elles étaient si solides que les Boeing ne pouvaient qu'en couper une partie. Cela a attiré l'attention des architectes.

On a aidé les gratte-ciels à tomber, affirme Vladimir Boulatov, ancien officier du contre-espionnage russe.

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.
 
Mardi 11 Septembre 2007
RIA-Novosti
 
 
Source :
http://www.alterinfo.net

19:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.