24/12/2007

Inégalités • 2% de la population mondiale détient la moitié des richesses ...

Le fossé entre riches et pauvres est grand, ce n’est pas neuf. Des scientifiques de la United Nations University en ont analysé l’ampleur.

Arno Roblares
17-01-2007

Les chercheurs de l’UNU ont établi que la moitié la plus pauvre de la population mondiale ne possède que 1% de toutes les richesses. (Photo archives)


 

 

Saviez-vous que plus de la moitié des richesses est aux mains de 2 % de la population mondiale ? Les 50 % les plus pauvres ne se contentent eux que d’un centième des richesses du monde. Ou pour le dire autrement, si le monde était un village de 100 habitants, 98 regarderaient 2 villageois se partager la moitié de tous les avoirs financiers et matériels. Et si les 50 villageois les plus pauvres réunissaient leurs biens, cela ne représenterait qu’un centième de la totalité des richesses du village. Sans oublier que sur les deux villageois les plus riches, un posséderait à lui tout seul 40 % des richesses et sa fortune s’élèverait à plus d’un demi-million de dollars (386 000 euros).

états-Unis : champions de l’inégalité

Dans le monde, ces riches sont au nombre de 37 millions et vivent dans les pays industrialisés. Plus d’un tiers vit aux états-Unis. Le Japon et l’Europe en héberge chacun environ un quart. Dans ces trois pays se concentrent à peine 15 % de la population mondiale mais près de 85 % de riches.

Au sein d’un même pays, les inégalités sont généralement très grandes même si leur ampleur varie très fort d’un pays à l’autre. Dans un pays comme la Chine, les 10 % les plus riches possèdent 40 % des avoirs. Aux états-Unis ce chiffre s’élève à 70 %. Ou si vous préférez, la majorité de la population aux états-Unis (90%) doit se partager 30 % des richesses nationales, tandis qu’en Chine 90 % des Chinois disposent de 60 % des richesses du pays.

Si le monde était un village...

Une étude de la United Nations University livre cette image frappante : si le monde était un village de 100 habitants, alors

  • une personne posséderait 40 pourcent de toute la fortune,
  • les deux villagois les plus riches auraient ensemble 51 pourcent de tous les avoirs,
  • les 5 plus riches, 71 pourcent,
  • et les 10 plus riches, 85 pourcent,
  • les 50 plus pauvres n’auraient ensemble qu’un pourcent de toutes les richesses.

Qu’est-ce que la richesse ?

L’étude réalisée par la United Nations University n’analyse pas le revenu mais l’avoir. On entend par avoir le capital financier d’une personne (économies en banque, actions, etc.) et autres possessions (maisons, terres, etc.) moins les dettes de cette personne. Il est question d’individus adultes et non d’entreprises. Et il s’agit naturellement d’estimations car il n’existe pas autant de données irréfutables.

Si tout le capital était également réparti, chaque citoyen du monde aurait un avoir d’une valeur de 20 500 dollars (soit 16 000 euros). Pas mal, pensez-vous. Mais ce n’est pas comme ça que fonctionne le monde. On a d’un côté un petit groupe de super riches, et de l’autre, une grande majorité de personnes qui possèdent beaucoup moins que la moyenne de l’autre groupe.

Comment faire partie du groupe des super riches ? Posséder des actions semble être la solution. Plus une personne est riche, plus il y a de chances que son capital soit constitué d’actions. Le capital des moins riches se retrouve principalement sur les comptes-épargne. Chez les pauvres, s’il y a propriété, elle se limite à leur terre et à la propriété de leur maison.

10:57 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.