23/07/2014

Liste des interventions militaires Françaises en Afrique...

sh

Les colonialistes  et interventionnistes français sont toujours présents  en AFRIQUE, ...

 

Liste des interventions militaires Françaises en Afrique depuis 1961...

 

Après les indépendances, la France signe une vingtaine d’accords de défense et de coopération avec ses anciennes colonies africaines. Si la France est malhonnête, les dirigeants africains sont nigauds. Avec autant d’accords de défense avec une seule et même France, que fera alors cette dernière en cas de conflit entre deux États africains signataires des mêmes accords ?

1. Date : 1961
Opération : Lancée le 18 juillet 1961, avec pour but le maintien de la base militaire navale de Bizerte.
Lieu : Tunisie
Chef de l’État : Habib Bourguiba
Nom de l’opération : "Bouledogue" (transformée en opération « Charrue longue » pour le maintien de la base militaire navale de Bizerte en Tunisie).
 
2. Date : 1964
Opération : Rétablissement, le 18 février 1964, du président Léon M’ba après un putsch d’une partie de l’armée.
Lieu : Gabon
Chef de l’État : Léon M’ba
Nom de l’opération : ???
 
3. Date : 1968-1972
Opération : Opérations contre la rébellion du Tibesti au Tchad. L’armée française enregistre des pertes importantes. 39 tués dans les rangs français durant l’opération « Limousin » ainsi qu’une centaine de blessés.
Lieu : Tchad
Chef de l’État : François Tombalbaye
Nom de l’opération : « Bison »
 
4. Date : 1969
Opération : La France intervient, de mars 1969 à juin 1971, contre les rébellions du Tibesti et du Frolinat (Front de libération national du Tchad soutenu par la Libye à partir de 1969).
Lieu : Tchad
Chef de l’État : François Tombalbaye
Nom de l’opération : « Limousin »
 
5. Date : 1977
Opération : Intervention conduite de décembre 1977 à juillet 1978 par l’armée de l’air dans le but de repousser le Front Polisario du territoire mauritanien, dans le secteur du train minéralier Zouérat-Nouadhibou et de libérer les coopérants français enlevés quelques mois auparavant.
Lieu : Mauritanie
Chef de l’État : Mokhtar Ould Daddah
Nom de l’opération : "Lamantin"
 
6. Date : 1977
Opération : Soutien au maréchal Mobutu Sese Seko contre la rébellion du Shaba. (19 mai - 14 juin)
Lieu : Zaïre
Chef de l’État : Mobutu Sese Seko
Nom de l’opération : "Verveine"
 
7. Date : 1978
Opération : Opération menée dans la ville minière de Kolwezi envahie au début du mois de mai par les rebelles katangais, soutenus par l’Angola.
Lieu : Zaïre
Chef de l’État : Mobutu Sese Seko
Nom de l’opération : « Léopard » ou « Bonite ».
 
8. Date : 1978
Opération : La France intervient une nouvelle fois de mars 1978 à mai 1980 pour contrer l’avancée du Frolinat (Front national de libération du Tchad)
Lieu : Tchad
Chef de l’État : Félix Malloum
Nom de l’opération : "Tacaud"
 
9. Date : 1979
Opération : L’empereur Jean-Bedel Bokassa est renversé. David Dacko est réinstallé au sommet de l’État. La France intervient de septembre 1979 à septembre 1981.
Lieu : Centrafrique
Chef de l’État : Jean-Bedel Bokassa
Nom de l’opération : "Barracuda"
 
10. Date : 1983
Opération : Le 18 août, 4 000 soldats français sont mobilisés en appui au président Hissène Habré mis en difficulté par les rebelles de Goukouni Oueddeye, soutenus par la Libye. L’opération durera jusqu’en février 1986.
Lieu : Tchad
Chef de l’État : Hissène Habré
Nom de l’opération : "Manta"
 
11. Date : 1986
Opération : Le 15 février 1986, l’aviation française bombarde la base aérienne avancée de l’armée libyenne à Ouadi-Doum (Nord).
Lieu : Tchad
Chef de l’État : Hissène Habré
Nom de l’opération : "Épervier"
 
12. Date : 1986
Opération : 150 parachutistes français débarquent en renfort au Togo : Sauvetage du président Gnassingbé Eyadéma, menacé par une tentative de coup d’État, le 23 septembre 1986. Des Chasseurs Jaguar dans le ciel de Lomé.
Lieu : Togo
Chef de l’État : Gnassingbé Eyadéma
Nom de l’opération : ???
 
13. Date : 1989
Opération : Intervention menée, du 7 au 16 décembre 1989, après l’assassinat du président Ahmed Abdallah et la prise de contrôle du pays par les mercenaires de Bob Denard. 1200 ressortissants français sont également sécurisés.
Lieu : Comores
Chef de l’État : Ahmed Abdallah
Nom de l’opération : "Oside"
 
14. Date : 1990
Opération : De mai à juillet 1990, la France évacue 1800 étrangers après les émeutes de Libreville et de Port-Gentil.
Lieu : Gabon
Chef de l’État : Omar Bongo
Nom de l’opération : "Requin"
 
15. Date : 1990
Opération : Soutien au régime du président Juvénal Habyarimana contre les rebelles du Front patriotique rwandais (FPR), d’octobre 1990 à décembre 1993.
Lieu : Rwanda
Chef de l’État : Juvénal Habyarimana
Nom de l’opération : "Noirot"
 
16. Date : 1991
Opération : Les Forces françaises de Djibouti (FFDJ) interviennent le 26 mai 1991 pour contrer l’avancée de l’armée éthiopienne sur Djibouti. L’intervention dure jusqu’au 2 juin.
Lieu : Djibouti
Chef de l’État : Hassan Gouled Aptidon
Nom de l’opération : "Godoria"
 
17. Date : décembre 1992 - avril 1993
Opération : La France intervient en soutien de la force de maintien de la paix des Nations unies présente sur place. À la chute du régime du général Siyad Barre en janvier 1991, la rivalité entre le général Aydid et le président intérimaire officiel Ali Mahdi dégénère en une guerre des clans et des actions de banditisme pour s’approprier l’aide humanitaire. La France envoie environ 2500 hommes. L’opération sera ensuite placée sous le commandement américain de la mission "Restore Hope".
Lieu : Somalie
Chef de l’État : Ali Mahdi
Nom de l’opération : "Oryx"
 
18. Date : 1993
Opération : Extraction et évacuation de 77 ressortissants étrangers entre le 9 et le 11 février 1993.
Lieu : Rwanda
Chef de l’État : Juvénal Habyarimana
Nom de l’opération : "Volcan"
 
19. Date : 1993
Opération : Formation de l’armée rwandaise
Lieu : Rwanda
Chef de l’État : Juvénal Habyarimana
Nom de l’opération : « Chimère » NOTER LES RESULTATS DU CHIMERE : GENOCIDE DE PRES D’UN MILLION DE RWANDAIS
 
20. Date : 1993
Opération : Evacuation des ressortissants français. Kinshasa connaît des émeutes initiées par les militaires. L’ambassadeur de France Philippe Bernard et l’un de ses collaborateurs zaïrois ont été tués.
Lieu : Zaïre
Chef de l’État : Mobutu Sese Seko
Nom de l’opération : « Bajoyer »
 
21. Date : 1994
Opération : Evacuation des ressortissants européens alors que le président Habyarimana vient d’être assassiné et que débute le génocide.
Lieu : Rwanda
Chef de l’État : Juvénal Habyarimana qui vient d’être victime d’un attentat contre son avion
Nom de l’opération : « Amaryllis »
 
22. Date : 1994 (ANNEE DU GENOCIDE RWANDAIS)
Opération : La France intervient après l’adoption de la résolution 929 par le Conseil de sécurité de l’ONU de juin à août 1994.
Lieu : Rwanda
Chef de l’État : Théodore Sindikubwabo (intérim)
Nom de l’opération : "Turquoise"
 
23. Date : 1995
Opération : Bob Denard et une trentaine de mercenaires renversent le président Saïd Mohamed Djohar. L’armée française intervient de septembre à octobre 1995, neutralise Bob Denard, le ramène en France où il est emprisonné.
Lieu : Comores
Chef de l’État : Saïd Mohamed Djohar
Nom de l’opération : "Azalée"
 
24. Date : 1996
Opération : Soutien au régime camerounais dans le contentieux qui l’oppose au Nigeria au sujet de la presqu’île pétrolière de Bakassi. Elle est restituée au Cameroun par le Nigeria le 14 août 2008, après un arbitrage international. L’opération française, qui avait commencé le 16 février 1996, s’achèvera le 31 mai 2008.
Lieu : Cameroun
Chef de l’État : Paul Biya
Nom de l’opération : "Aramis"
 
25. Date : 1997
Opération : Représailles après la mort de deux militaires français tués par des rebelles le 4 janvier 1997 à Bangui. La France dans le cadre de la Mission de maintien de la paix de l’ONU en Centrafrique.
Lieu : Centrafrique
Chef de l’État : Ange-Félix Patassé
Nom de l’opération : "Minurca"
 
26. Date : 1997
Opération : Officiellement pour évacuer les ressortissants étrangers durant la guerre civile qui oppose Sassou Nguesso appuyé par les forces angolaises à Pascal Lissouba lâché par Elf et la France.
Lieu : Congo Brazzaville
Chef de l’État : Pascal Lissouba
Nom de l’opération : "Pélican"
 
27. Date : 1998
Opération : Évacuation de ressortissants et soutien d’une force interafricaine de paix. L’opération dure du 7 juin 1998 au 9 juin 1999.
Lieu : Guinée-Bissau
Chef de l’État : João Bernardo Vieira
Nom de l’opération : "Iroko"
 
28. Date : 1998
Opération : Évacuation de 2500 ressortissants français de Kinshasa entre août et octobre 1998
Lieu : République démocratique du Congo (RDC)
Chef de l’État : Laurent-Désiré Kabila
Nom de l’opération : "Malachite"
 
29. Date : 1999
Opération : Protection aérienne et maritime préventive à l’occasion du conflit Éthiopie-Érythrée de 1999 à 2000.
Lieu : Djibouti
Chef de l’État : Ismail Omar Guelleh
Nom de l’opération : "Khor Angar"
 
30. Date : 1999
Opération : Du 25 au 31 décembre 1999, la France évacue par voie aérienne des personnalités locales menacées après le coup d’État du général Robert Gueï.
Lieu : Côte d’Ivoire
Chef de l’État : Henri Konan Bédié
Nom de l’opération : « Khaya »
 
31. Date : 2002
Opération : L’opération débute en septembre 2002. 4000 hommes sont déployés dans le cadre d’une force de maintien de la paix. Ils sont chargés d’assurer la protection des ressortissants européens et de s’interposer entre l’armée régulière et les rebelles nordistes.
Lieu : Côte d’Ivoire
Chef de l’État : Laurent Gbagbo
Nom de l’opération : "Licorne"
 
32. Date : 2003
Opération : Opération européenne en Ituri (nord-est de la RDC). Les 3/4 des soldats déployés du 6 juin au 6 septembre 2003 sont français.
Lieu : République démocratique du Congo (RDC)
Chef de l’État : Joseph Kabila
Nom de l’opération : "Artémis"
 
33. Date : 2004
Opération : Destruction des aéronefs de l’armée ivoirienne après le bombardement de Bouaké dans lequel 9 soldats de la force Licorne ont trouvé la mort et 35 autres sont blessés. Evacuation des ressortissants français. Les soldats tirent sur la foule lors de manifestations anti-françaises notamment devant le fameux hôtel Ivoire. L’opération « Licorne » est également entachée par l’affaire Firmin Mahé (torturé à jusqu’à ce que mort s’en suive par des militaires français dans une supposée opération de police). La justice française a été saisie de la mort des soldats français.
Lieu : Côte d’Ivoire
Chef de l’État : Laurent Gbagbo
Nom de l’opération : "Licorne"
 
34. Date : 2006
Opération : Soutien à l’armée tchadienne face aux rebelles dans le cadre du dispositif Épervier. L’aviation française intervient, le 16 février 1986, à 250 km de Ndjamena
Lieu : Tchad
Chef de l’État : Idriss Déby Itno
Nom de l’opération : "Épervier" ???
 
35. Date : 2007
Opération : Le 3 mars, le camp des militaires français situé au sud de Birao depuis décembre 2006 est attaqué par les rebelles de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR). Plusieurs dizaine de parachutistes sont largués au-dessus de la ville pour défendre le détachement. Les soldats français et les forces armées centrafricaines (Faca) fidèles au président François Bozizé repoussent les rebelles quelques jours plus tard.
Lieu : Centrafrique
Chef de l’État : François Bozizé
Nom de l’opération ???
 
36. Date : 2008
Opération : Protection de l’aéroport de Ndjamena et évacuation des ressortissants français au Tchad. Echange de tirs entre l’armée française et les rebelles près de l’aéroport, soutien à Idriss Deby Itno sur fond de l’affaire de l’arche de Zoé.
Lieu : Tchad
Chef de l’État : Idriss Deby Itno
Nom de l’opération : Présence française au Tchad.
 
37. Date : 2008
Opération : Début de l’opération européenne de lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden.
Lieu : Djibouti
Chef de l’État : Ismail Omar Guelleh
Nom de l’opération : « Atalante »
 
38. Date : 2008
Opération : Soutien logistique à l’armée djiboutienne à la frontière érythréenne.
Lieu : Djibouti
Chef de l’État : Ismail Omar Guelleh
Nom de l’opération ???
 
39. Date : 2011
Opération : Installation de Alassane Ouattara au pouvoir après le kidnapping de Laurent Gbagbo par les forces spéciales françaises
Lieu : Côte d’Ivoire
Chef de l’État : Laurent Gbagbo
Nom de l’opération : "Licorne"
 
40. Date : 2011
Opération : Contribution française à l’intervention militaire internationale de 2011 en Libye. Les premiers avions interviennent après l’adoption de la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU.
Lieu : Libye
Chef de l’État : Mouammar Kadhafi
Nom de l’opération : "Harmattan"
 
41. Date : 2013
Opération : Paris déploie quelque 600 soldats chargés de protéger les ressortissants français, alors que Bangui est menacé par la coalition rebelle Séléka.
Lieu : Centrafrique
Chef de l’État : François Bozizé
Nom de l’opération : "Boali"
 
42. Date : 2013
Opération : L’opération débute le 11 janvier. La veille, plusieurs centaines d’islamistes armés se sont emparés de Konna, petite ville du centre du pays. La France bombarde les positions des djihadistes.
Lieu : Mali
Chef de l’État : Pdt de l’Assemblée Nationale Dioncouda Traoré (intérim)
Nom de l’opération : "Serval"
 
43. Date : 2013
Opération : La tentative de libération de l’otage français Denis Allex (un agent de la DGSE enlevé en mission), retenu depuis juillet 2009 échoue. L’otage aurait officiellement été assassiné par ses geôliers tandis que deux membres du commando français étaient tués par les islamistes somaliens.
Lieu : Somalie
Chef de l’État : Hassan Sheikh Mohamoud
Nom de l’opération : Ce fut un désastre total pour François Hollande.
 
44. Date : 2013
Opération : Soutien à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca) contre les islamistes de la Seleka.
Lieu : Centrafrique
Chef de l’État : Michel Djotodia
Nom de l’opération : "Sangaris".

On peut y ajouter en guise de repoussoir sur cet indigeste gâteau, les crimes du mercenaire professionnel de la marine française Bob Denard au Bénin, aux Comores, au Zimbabwe, au Gabon, en Angola, dans l’enclave de Cabinda, au Katanga…

20:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.